Euradio

A Nantes

Current track
Title
Artist

Background

L’heure était aux discussions ce matin sur la campus du Tertre

Written by on 14 mars 2018

Le président de l’Université Olivier Laboux souhaite ré-instaurer le dialogue entre les manifestants et le personnel de l’Université.

« Face à la situation de blocages répétés depuis plusieurs semaines, j’ai décidé de réunir de nombreux collègues qui occupent des fonctions électives », annonçait-il dans un communiqué. « Notre position collective a été claire et unanime : condamnation ferme des blocages qui sont opérés depuis plusieurs semaines au sein de notre établissement (…)demande que les blocages cessent immédiatement afin de permettre une reprise des activités (…) volonté de pouvoir redonner à l’Université de Nantes sa capacité à être un lieu ouvert au débat et à l’échange ».

Le blocus entamé hier par les manifestants du collectif Université de Nantes en lutte avait pour objet l’abrogation de la loi Vidal et du dispositif Parcoursup, mais aussi la question de l’expulsion mercredi dernier des migrants qui occupaient le site.

Ce matin, l’ensemble du personnel et des élèves étaient conviés à une réunion permettant de rétablir la situation.

Et les Universités sont régulièrement la cible de blocus. Le mois dernier, un vaste mouvement de grève était conduit dans les facultés italiennes.

Mêmes pratiques mais revendication diverses cependant. Les membres du Mouvement pour la dignité des professeurs universitaires manifestaient pour faire valoir leurs droits. Ce mouvement a lourdement perturbé le programme des étudiants et risque d’avoir des conséquences sur les examens.

Crédit photo : Adam Bishop


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *