Euradio

A Nantes

Current track

Title

Artist

Current show

Current show

Background

TUNNG (ENGLAND)

Written by on 10 septembre 2018

L’album européen de la semaine, c’est « SONGS YOU MAKE AT NIGHT » de TUNNG (ANGLETERRE). Gagnez cet album en écrivant à musique(at)euradio.fr

 

ABOUT THE ALBUM :

Interview with Mike Lindsay from Tunng :

 

Certaines aventures artistiques sont si fortes, si intuitives et naturelles qu’ils ne peuvent jamais s’arrêter. Tunng est une de ces aventures là et le groupe nous revient au grand complet pour la première fois depuis 2007 et la sortie de « Good Arrows ». Les fondateurs Sam Genders et Mike Lindsay (récemment vu aux côtés de Laura Marling dans le cadre du side project LUMP).

« Nous voulions absolument enregistrer un nouvel album avec les membres originaux de Tunng » explique Mike Lindsay, « il y avait une vraie magie sur les premiers albums que nous voulions capturer à nouveau sur celui-ci ».

Formé en 2003, Tunng n’a cessé d’explorer la frontière entre musique acoustique et électronique sur chacun de ses cinq albums. Le groupe est même à l’origine du genre « folktronica », alors qu’il poursuit sa découverte de nouveaux espaces sonores afin de se redéfinir sans cesse. « Songs You Make At Night » témoigne d’un groupe de musiciens et d’artistes renouant des liens et ravivant une conscience collective, dans le but d’en faire surgir quelque chose de nouveau et résolument tourné vers l’avenir.

Avec le line-up originel, le groupe a voulu se pencher sur des sons grooves plus anciens, comme Genders l’explique : « J’ai voulu aller vers l’idée d’un monde sous-marin sombre mais où percerait des poches de lumière et de beauté, et certaines chansons sont nées de cette idée. Cette interaction entre les ténèbres et la lumière est certainement un thème fort sur les disques récents. En ce moment j’écoute souvent dans la voiture nos trois premiers albums, pour retourner à cet état d’esprit avant d’écrire. »

En termes de thèmes et de personnages il y a aussi une ressemblance et un retour voulu là ou s’était arrêtée la chanson « Jenny Again » tirée de l’album Comments Of The Inner Chorus. La Jenny de cet album avait une histoire avec le frère de son petit ami, et tous les deux ont assassinés son petit copain et se sont enfuis. Aujourd’hui, Jenny vit une vie solitaire au bord de la mer. « Le frère s’est avéré être un mauvais choix qui n’est pas resté avec elle et elle a essayé de reconstruire sa vie, rongée par la culpabilité – qui se manifeste en partie par le somnambulisme – mais aussi excitée par la confiance en elle et son pouvoir qu’elle a acquis au fil du temps. » révèle Genders quant à la vie de ce personnage. Une coïncidence incroyable est alors arrivée, lorsque Lindsay recherchait une maison à Margate, scellant ce lien avec l’ancien Tunng. Il a loué une maison à une femme appelée Amber, qui avait joué Jenny dans le clip vidéo de cette chanson. « Je vivais dans la maison de Jenny ! » raconte Lindsay. « C’est tellement fou que la fiction et la réalité se rencontrent comme ça. »

Cet album n’est pas simplement un album nostalgique des gloires passées. A la place ce que l’on sent sur Songs You Make At Night c’est un groupe de gens reconnectés avec ce qu’ils étaient avant, afin d’apporter quelque chose de nouveau et tournés vers l’avenir. C’est un signe caractéristique de Tunng, qui marie parfaitement une intimité saisissante et chaude, des textures enveloppantes avec des rythmes inventifs, des beats pop et des mélodies contagieuses ; dorénavant cela pousse vers la nouveauté, des choses inexplorées avant, des profondeurs étendues. C’est un disque qui est une réussite malgré la complexité de ses structures, c’est un disque avec de la retenue et réfléchi, qui laisse de l’espace quand il y en a besoin. On retrouve quelque chose qui explore le somnambulisme tout le long de Songs You Make At Night. L’album est le résultat d’un groupe conscient des aspects les plus forts de ses capacités et que se donne à fond pour réussir. « Nous sommes tous si différents mais chacun de nous apporte quelque chose d’essentiel, quelque chose de « Tunng ». Dans le studio, sur scène, dans le van, ou au pub. Je pense que les nouvelles chansons que Mike et Sam ont créées ont révélé le meilleur de nous-même. » confirme la chanteuse Becky Jacobs.

Le rôle des autres membres de Tunng est crucial. Phil Winter (jouant aussi dans Wrangler) et son habilité pour le sample ajoute une dimension unique au disque, travaillant avec des disques pop de Corée du Sud, des extraits du film la Planète des Singes, et même un extrait d’un dialogue de film porno des 70s avec Mary Millington. Ashley Bates apporte « des mélodies de guitares très belles » pour la plupart enregistrée dans son studio dans le Somerset, puis amené dans le studio de Mikes dans son studio à East London. « Pour l’écriture de ces parties il y a eu une ambiance un peu étrange et inquiétante. » raconte Ashely. « C’était comme s’ils avaient déjà existé et que je les dévoilais juste, ou comme si je les faisais passer d’un endroit à un autre ou de quelqu’un à quelqu’un d’autre. Je ne crois pas au charabia, mais ce que Mike et Sam ont fait a évidemment ouvert certaines parties de mon esprit que je n’avais pas vu auparavant. » Martin Smith apporte avec ses percussions une ambiance particulière, qui était très visible sur les premiers disques de Tunng. Il a aussi créé la chaleur et l’aspect sonore presque liquide avec l’orgue Fender Rhodes que l’on entend sur ce disque. La voix délicate, distincte de Jacobs complète le tout et amène le parfait mélange avec les sons vintages de Sam.

Songs You Make At Night est aussi l’album du groupe le plus électronique, ces sonorités sont subtilement utilisées mais fournissent les racines du lierre qui se répand tout au long de l’album. « Notre vision était de créer une connexion entre toutes les chansons afin de les lier entre elles, » explique Genders. « Qu’importe nos différences pendant l’écriture des chansons. Cela nous a donné un sentiment sur la structure de l’album et sur son but dès le début. » L’orgue Fender Rhodes (l’instrument utilisé par Angelo Badalamenti lorsqu’il a créé la bande son inoubliable de Twin Peaks) est devenu un instrument important tout au long du disque, notamment grâce à ses tonalités riches et chaudes.

Bien que ça soit le premier disque de Tunng avec Genders et Lindsay depuis plus de dix ans, le duo n’a pas été vraiment silencieux. Il y a eu le weekend perdu dans le port de Reyjavik qui a donné lieu à un side project appelé Throws. Genders a aussi réalisé trois albums électro-pop sous le nom de Diagrams. Même si Lindsay a continué sous le nom de Tunng sans lui, il a co-écrit et produit d’autres projets comme pour Speech Debelle, Jo Hopkins et Laura J Martin, il a signé la bande originale d’un documentaire « Mission to Mars » et a récemment créé le projet LUMP avec Laura Marling.

Mais c’est ce qui est beau c’est cette connexion propre à Tunng, où les étincelles crépitent, et où la vraie magie se produit. La musique qui existe est un moment arrêté entre des genres, qui ne s’arrêtent jamais dans un endroit spécifique.  Les tons, les thèmes, les paroles, l’ambiance et les personnages existent dans un étant flottant entre la nuit et le jour, le conscient et l’inconscient. Le crépuscule dans sa nature est quelque chose qui capture les derniers instants de la nuit qui nous affectent tous et a donné lieu au nom de l’album. Lindsay termine en expliquant le nom dans son entièreté. « Je pense qu’il est aussi important de souligner les chansons que tu ne fais pas de nuit, et celle que nous faisons la nuit. Quant au mot « chansons », il peut signifier une multitude de chose. Il peut signifier les chansons, les rêves, les discussions sur l’oreiller ou les actions et les décisions, les mouvements, et c’est un mot qui peut être très personnel… les pensées qui te gardent éveillées la nuit. »

Some musical partnerships are so strong, intuitive and natural that they almost can’t be separated due to the natural magnetism present in the relationship. One such tight knit songwriting family are Tunng, and their new album Songs You Make At Night reunites founding members Sam Genders and Mike Lindsay (fresh from his LUMP side project with Laura Marling) and the rest of the Tunng gang for the first time since 2007’s Good Arrows.

“We really wanted to do a Tunng record going back to the original line up,” Lindsay says. “there was a real magic in the early records that we all wanted to capture again in this one.”

Since forming in 2003 and over the course of five albums, Tunng are a group that have explored the boundaries between acoustic and electronic music, becoming synonymous with the folktronica genre before moving into territory that managed to both evade that label and continue to redefine it. Songs You Make At Night finds a group of people reconnecting with a previous collective state to bring out something new and forward-looking. “We’re all so different but each bring something essential, something Tunng to the party. Be that to the studio, to the stage, to the van, or to the pub. I think that the new songs Mike and Sam have crafted between them have brought out the best in all of us.” confirms singer Becky Jacobs.

Songs You Make At Night is also Tunng’s most electronic-leaning to date. Take lead single ABOP which brings the Moog right to your face, with a heavily swung frazzled 808 pigeon beat that builds into a magical folk pop feast. Watch the animated video by Kijek / Adamski: https://www.youtube.com/watch?v=ovVOUeKjaNU

Songs You Make At Night’s tone, theme, lyrics, mood and characters exist in a fluctuating state between night and day (« I got very much into the idea of a dark underwater world suffused with pockets of light and beauty and some of the songs grew out of that. » says Sam Genders), the conscious and unconscious. Crepuscular in its nature, Lindsay explains the all-encompassing title. « I think it’s also important to stress the songs you make at night not, we make at night. Then the word “songs” can mean a multitude of things. It can mean songs, or dreams, pillow talk or actions and decisions, moves, and can be very personal… the thoughts that keep you awake at night. » “Songs You Make At Night” is available to pre-order now, including a deluxe vinyl version which includes a bonus 7” with two exclusive tracks.

THE VIDEO

 

MORE INFOS :

http://www.tunng.co.uk/

https://www.facebook.com/thisistunng/

https://fulltimehobby.co.uk/


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *