Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Programme musical

00:00 06:30

Current show

Programme musical

00:00 06:30

Background

Les initiatives citoyennes sur le droit des femmes en Europe

Written by on 27 septembre 2018

Comment imaginer une Europe qui défende au plus haut niveau le droit des Femmes ?

C’est la question qui a été posée hier au forum ouvert sur les femmes et l’Union Européenne à Nantes. Organisé par Yeswomen.eu en partenariat avec les Fameuses et Euradionantes, l’événement a été labellisé Consultation citoyenne sur l’Europe. Il permet donc de donner la parole aux citoyens des 27 pays de l’Union. Objectif: S’engager, débattre, et proposer à son échelle sa vision du Continent. 

Violaine Lucas, présidente de l’association Yes Women, explique l’ambition et l’ampleur du projet:

(Si le son ne se charge pas, merci d’actualiser la page) Ecouter : Le projet de notre association consiste à reprendre un projet qui s’appelle « La clause de l’Européenne la plus favorisée » qui vise à harmoniser par le haut le droit des Femmes dans l’Union Européenne. Alors on fait du lobbying politique pour diffuser auprès des décideurs politiques mais d’un autre côté notre travail consiste à interroger les femmes sur leur vision de ce qui pourrait être le meilleur de l’Europe sur les femmes c’est à dire comment elles envisagent le droit des femmes dans l’Union Européenne et la Défense du droit des Femmes à ce niveau là et qu’est-ce que ça pourrait leur apporter dans leur quotidien. On a aussi les consultations citoyennes sur l’Europe qui sont lancées notamment par la ministre des affaires européennes Nathalie Loiseau. C’est l’occasion pour nous d’alimenter notre connaissance sur ce qu’attendent les femmes au niveau de la défense de leurs droits à l’échelle européenne mais aussi de continuer à porter et à défendre politiquement auprès des décideurs l’idée que ce projet est une bonne idée, qu’il fédère les gens et qu’il les intéresse. 

L’essence même de la philosophie de Yes Women s’inscrit dans la lignée de nombreuses initiatives locales et européennes. Elles ont toutes pour point commun de porter l’ambition de faire progresser, toujours et encore, le droit des femmes en Europe.

Venue assister au forum ouvert mercredi, Céline B. raconte son combat citoyen pour l’accessibilité à l’informatique chez les femmes:

Ecoutez: Moi c’est Celine B. et je suis responsable d’un département informatique. Quant à la question de l’égalité Hommes-Femmes, mon sujet est celui de l’accessibilité au métier du numérique et de l’informatique, la programmation informatique pour les femmes. Et donc, pour la proposition concrète sur laquelle j’ai travaillé aujourd’hui: il faudrait mesurer au plus bas niveau d’une entreprise le taux de femmes et vérifier qu’elles sont représentées jusqu’à un haut niveau.

D’autres sont ici pour défendre l’idée d’un congés paternité, et pour revendiquer des moyens supplémentaires à l’échelle européenne:

Ecoutez: Donc l’idée elle part du constat suivant: d’une part le congrès maternité reste un frein à l’égalité professionnelle pour les femmes et d’autre part la faible présence dans certains pays des pères dans la petite enfance pose différents soucis en tout cas fait passer à côté de beaucoup d’opportunités pour la société dans son ensemble. Du coup ce qu’on propose c’est de faire un congés de parentalité qui soit diffusé en trois temps: un temps pour chacun des parents et un temps commun aux deux parents ensemble donc idéalement de neuf mois avec donc trois mois pour l’un, trois mois pour l’autre et trois mois ensemble.

La consultation européenne au CCO de Nantes – Crédit : Euradio

 

L’exemple de l’initiative nantaise Women Walk

Deux soeurs nantaises âgées de 20 et 23 ans viennent de recevoir un prix pour leur initiative. Le projet permet à des femmes qui ne se connaissent pas d’entrer en contact pour « faire un bout de chemin ensemble ». L’ambition derrière cette initiative est de réduire le sentiment d’insécurité des femmes qui marchent seules dans la rue, surtout la nuit.  Il y a environ 500 filles principalement entre 17 et 30 ans qui sont réunies dans ce groupe Facebook à Nantes.  

Des marches sont organisées aussi dans toute l’Europe sous le nom de «Reclaim the night» pour faire en sorte que les femmes ne soient pas opprimées dans le silence. Les femmes du monde entier dénoncent leurs expériences de harcèlement et d’agression sexuelle.

L’article de Toute l’Europe permet dresse un bilan des évolutions législatives sur le droit des femmes dans l’Union Européenne.

Malgré de notables progrès législatifs, en 2018, la femme n’a pas toujours sa place dans l’espace public européen et de nombreuses questions restent encore sans réponse.

Comment se positionne la femme sur le territoire européen face au harcèlement ?  

Le mouvement #metoo sur Twitter voulait garantir pour les femmes le droit de s’exprimer librement sur des agressions sexuelles vécues. Cependant, des voix se sont élevées contre: Svenja Flaßpöhler, “philosophe” allemande, déplore que les femmes sont parfois trop dans une posture de victimisation, au lieu de récupérer leur vraie puissance féminine. Elle craint que le mouvement #metoo ne bascule dans une communication brouillée à long terme entre les hommes et les femmes au lieu d’instaurer une égalisation des droits.


Quelle législation pour assurer à la femme le pouvoir de disposer librement de son corps ?

Sur le sujet, l’approche de la prostitution dans l’Union Européenne reste très disparate. Même si, en 2014, le Parlement Européen a voté un rapport en faveur du “modèle nordique” (qui reconnaît la prostitution comme inconciliable avec les droits humains), les Etats membres continuent d’entretenir des modèles individuels (soit criminalisant, soit pénalisant l’acte de la prostitution). 

Et, plus précisément, quel positionnement législatif concernant l’avortement ? 

En bref, les questions pratiques abordées au parlement Européen pour défendre au plus haut niveau le droit des femmes restent nombreuses: développement des pratiques pour l’égalisation du milieu de travail, l’autonomisation des femmes handicapées , harmonisation législative, l’Europe a encore du pain sur la planche !


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *