Nantes

Euradio

Morceau en cours

Titre

Artiste

Current show

En cadence

21:00 22:00

Current show

En cadence

21:00 22:00

Background

La prise d’action policière en débat

Written by on 22 novembre 2018

Après la mobilisation des gilets jeunes suive la prise d’action des gilets bleus.

Les forces exécutives elles aussi ont le droit de manifester. Et ils en ont fait usage hier après midi: 200 policiers se sont retrouvés devant le commissariat Waldeck-Rousseau de Nantes. Leur crainte? Que les engagements du premier ministre ne soient pas respectées. Edouard Philippe avait promis en été cette année un renforcement de forces pour la région.

Mais, comme précisent les représentants du syndicat Unité SGP Police, la prise d’action tarde à suivre: quatre vingt dix-huit d’agents en plus il faudrait, selon eux, pour que le commissariat puisse fonctionner de manière propre.

La maire, Johanna Roland, elle aussi attend toujours une réponse de la part du nouveau ministre de l’intérieur, Christophe Castanaud, qu’elle avait contacté pour rappeler l’engagement du gouvernement à la ville.

Qu’est-ce qui fait actuellement débat en Allemagne?

Contre la police de la ville de Bielefeld dans l’Allemagne de l’Ouest, on vise porter plainte ; après des manifestations de la scène néo-nazie le 11 novembre, des contre-manifestants de gauche ont déploré le comportement des forces policières déployées:  ils avaient arrêté 70 individus ; parmi eux des activistes de l’Antifa (un regroupement extrémiste de gauche), qui avaient appelés à franchir des barrières policières déjà affaiblies.

Mais eux, ils n’on pas appelés à la contre-manifestation: c’était « l’alliance contre la droite », un regroupement spontané de citoyens, activistes, et fonctionnaires politiques de Bielefeld. « Sur quelle base les restrictions policières ont-elles été prises? » C’est ce que s’est demandé, Klaus Rees, représentant à la tête de l’alliance. Il vise à porter plainte contre la police. Mais lui aussi pourrait être objet d’un processus judiciaire ; la police enquête contre M. Rees pour avoir négligé ses devoirs en tant que responsable de la contre-manifestation ce jour-là, ce qu’il démente.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *