Nantes

Euradio

Morceau en cours

Titre

Artiste

Current show

En cadence

21:00 22:00

Current show

En cadence

21:00 22:00

Background

Les conclusions de la réunion extraordinaire du Conseil européen (article 50)

Written by on 26 novembre 2018

Les dirigeants des 27 pays de l’Union européenne se retrouvaient ce dimanche à Bruxelles pour un sommet extraordinaire sur le Brexit, à l’issue d’un dernier bras de fer sur Gibraltar réglé samedi à la dernière minute.

Ils ont approuvé dimanche l’accord de divorce avec le Royaume-Uni conclu jeudi, ainsi que la déclaration ébauchant la relation post-Brexit avec ce pays.

Jean-Claude Juncker

C’est un jour très triste ! Voir un pays comme le Royaume-Uni quitter l’Union Européenne ne donne pas lieu à du Champagne ou des applaudissements… c’est un jour triste !

1. Le Conseil européen fait sien l’accord sur le retrait du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord de l’Union européenne et de la Communauté européenne de l’énergie atomique. Dès lors, le Conseil européen invite la Commission, le Parlement européen et le Conseil à prendre les mesures nécessaires pour faire en sorte que l’accord puisse entrer en vigueur le 30 mars 2019, afin de permettre un retrait ordonné.

2. Le Conseil européen approuve la déclaration politique fixant le cadre des relations futures entre l’Union européenne et le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord. Le Conseil européen réaffirme que l’Union est déterminée à avoir un partenariat aussi étroit que possible avec le Royaume-Uni à l’avenir conformément à la déclaration politique. L’approche de l’Union continuera à être définie par les positions et principes généraux établis dans les orientations précédemment adoptées par le Conseil européen. Le Conseil européen restera saisi en permanence de la question.

3. Le Conseil européen remercie Michel Barnier pour les efforts qu’il a déployés sans relâche en tant que négociateur en chef de l’Union et pour sa contribution au maintien de l’unité des États membres de l’UE à 27 tout au long des négociations sur le retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne.

 

Theresa May qui devra affronter le vote de la Chambre le 10 décembre prochain, continue de défendre cet accord.

Notamment hier dans une lettre ouverte que plusieurs journaux britanniques publient dans leur édition dominicale. Dans cette « lettre à la nation », elle assure que le texte « respecterait le résultat » du référendum de 2016, où 52 % des votants avaient choisi de quitter l’Union Européenne, et va permettre « un moment de renouveau et de réconciliation ».

Elle ajoute :

Theresa May

« Ce sera un accord dans notre intérêt national, qui fonctionnera pour l’ensemble de notre pays et tous ses habitants, que vous ayez voté pour « Quitter » ou « Rester » ». Avant d’insister : « C’est un accord pour un futur plus radieux, qui nous permet de saisir les opportunités à venir ».

Tagged as

Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *