Nantes

Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Programme local

14:00 14:30

Current show

Programme local

14:00 14:30

Background

La revue de presse soir du 13 mai 2019 : Litige commercial Chine-USA

Written by on 13 mai 2019

Des négociations qui ne mènent à rien.
C’est le constat auquel les observateurs sont contraints d’arriver sur les litiges commerciaux qui opposent la Chine et les Etats-Unis
Peu de temps avant les négociations de la semaine dernière, Donald Trump portait à 25 pour cent les droits de douane imposés aux biens d’importation chinois.
A quoi Pékin a bien entendu lancé de représailles… Qui ont alimenté une riposte américaine…

Escalade qui exaspère et inquiète les quotidiens européens.

Les néerlandais de De Volkskrant soulignent que les Etats-Unis et la Chine ne seront pas les seules victimes de la guerre commerciale :

“Tandis que les deux principales puissances économiques se livrent leur guerre, deux autres puissances économiques, l’UE et le Japon, ne tentent absolument rien pour jouer un rôle de médiateur.
Elles semblent suivre le raisonnement suivant : si deux de tes adversaires se battent, ils s’affaiblissent l’un l’autre, ce qui te profite au final.
Une logique qui se vérifie tout au plus à court terme.
Car à moyen terme, le conflit entre les Etats-Unis et la Chine est un facteur d’instabilité dans le monde, et il nuit à l’économie mondiale.
Quelle qu’en soit l’issue, les économies chinoise et américaine, selon les prévisions du FMI, y laisseront des plumes en termes de croissance.
Comme toutes les guerres, une guerre commerciale ne fait jamais que des perdants.”

Pour les croates de Novi list, la hausse des droits de douane n’est que l’amorce d’une nouvelle confrontation plus vaste :

“Les observateurs ont la conviction que le monde doit s’attendre à une dégradation des relations américano-chinoises sur le long terme – quand bien même Washington et Pékin réussiraient à mettre en place un accord commercial.
Les conflits commerciaux ne sont que la partie émergée de l’iceberg, et la rivalité entre les Etats-Unis et la Chine ne fait que commencer.
De plus en plus, Washington voit dans la Chine une rivale capable de remettre en cause l’hégémonie américaine dans le monde, sur les plans économique, politique et militaire.
Le fait que Washington ait dépêché un navire de guerre en mer de Chine la semaine passée confirme que la tension monte entre les deux pays.”

Enfin, les allemands du quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung enfoncent le clou et expliquent que Donald Trump a beau affirmer le contraire, les droits de douane ne profiteront en aucune manière aux Etats-Unis :

“Dans les faits, ce sont les importateurs américains qui paient les droits de douane.
Ils essaient alors de répercuter le surcoût sur leur clientèle.
S’ils y arrivent, les produits deviendrons pour les consommateurs américains, qui voient leur pouvoir d’achat s’amoindrir.
Ceci entraîne une compression de la consommation.
De plus, les entreprises américaines doivent s’attendre à des mesures de rétorsion chinoises qui amoindriront leurs chances d’écouler leurs marchandises.
L’économie chinoise en pâtit, et les entrées sous forme de droits de douane ne sauraient nullement compenser les pertes.
Une Amérique souffreteuse porte préjudice à l’économie mondiale. »

Et les allemands de conclure :

« Trump est un boulet pour la conjoncture mondiale.”

Rendu possible par euro|topics.

AVE spécial élections: L’Estonie


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *