Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

La Souterraine

20:00 22:00

Current show

La Souterraine

20:00 22:00

Background

L’Italie de nouveau dans la tourmente budgétaire – La Revue de presse soir du 06 juin 2019

Written by on 6 juin 2019

La Commission européenne veut engager une procédure pour déficit excessif contre L’Italie.
Alors que la dette du pays devrait s’élever à 135 pour cent du PIB, Rome envisage des mesures comme la mise en place d’un « revenu de citoyenneté » et la baisse de l’âge de départ à la retraite.
Et pour les éditorialistes, les institutions européennes vont avoir du mal à faire rentrer le pays dans le rang.

Les suisses allemands du quotidien Neue Zürcher Zeitung par exemple, jugent l’initiative de la Commission aussi tardive qu’inutile :

“Si une procédure pour déficit était réellement engagée, l’Italie s’exposerait à des sanctions financières.
Mais il s’agit d’un processus de longue haleine, et la probabilité que l’on assiste à un nouveau jeu du chat et de la souris, ponctué d’autres mauvais compromis, est élevée.
Voilà le talon d’Achille de l’Union monétaire : le pacte de stabilité n’est en fin de compte qu’un accord informel entre des Etats, lesquels restent souverains sur les questions budgétaires.
Lorsque des responsables politiques se gaussent ouvertement des ‘petites lettres de Bruxelles’, il n’existe aucune parade hormis ces inoffensives procédures pour déficit.”

Dans le quotidien italien La Repubblica, le chroniqueur Stefano Folli estime que La Ligue va droit au clash :

“L’ouverture d’une procédure d’infraction est grave mais pas dramatique :
au fil des années, de nombreux pays, dont l’Italie, ont été touchés, et de la même façon que cette procédure est engagée, elle peut aussi être suspendue.
Le problème, toutefois, c’est que la philosophie politique de l’armée jaune-verte des ‘léghistes’ ne prévoit pas de réagir à l’Europe avec vertu, mais au contraire de la défier en bafouant les règles encadrant la dette et le déficit, de façon à disposer, en théorie du moins, des ressources pour financer la ‘flat tax’ et autres dépenses.”

Enfin, La Libre Belgique critique quant à elle la réaction habituelle de l’UE face aux Etats membres déficitaires :

“S’il est évident que les promesses démesurées de ces populistes sont intenables au vu des situations budgétaires et d’endettement – et de faible croissance – de leurs pays, il y a là un défi que l’Europe dans son ensemble ne parvient pas à relever.
L’équation est complexe, et les solutions sans doute aussi compliquées qu’imparfaites, mais peut-on encore longtemps se contenter d’émettre ces diatribes sur les finances publiques par écrit, sans autre forme de procès ?
N’y a-t-il pas dans cette mécanique semestrielle quelque chose de vicié, de malsain, reflet d’un manque de vision stratégique sur la manière dont les Etats membres vont mener leurs réformes à bien ?”

Réalisé en partenariat avec Eurotopics


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *