Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Programme musical

00:00 08:00

Current show

Programme musical

00:00 08:00

Background

L’Italie dans la tourmente – RDP Européenne du 03/09/2019

Written by on 3 septembre 2019

On part cette fois-ci pour l’Italie.
Italie où Giuseppe Conte, qui avait démissionné il y a dix jours du poste de Premier ministre suite à sa confrontation avec le chef de file de la Ligue, Matteo Salvini, a été chargé de former un gouvernement sur la base d’une coalition entre les sociaux-démocrates du parti démocrate et le parti contestataire, le Mouvement 5 étoiles.
La presse se demande si Giuseppe Conte saura garantir la cohésion du gouvernement et empêcher un retour de Matteo Salvini.

Pour le Financial Times, l’Union Européenne ouvre un boulevard à la Ligue si elle ne se montre pas conciliante envers Rome sur les questions du déficit budgétaire et du droit d’asile, comme elle le pointe ainsi :

“Même dans l’opposition, Salvini reste fort.
C’est l’occasion pour l’UE de se pencher sur les préoccupations premières des Italiens, qui les ont si massivement poussés dans les bras de Salvini.
L’UE devrait accorder à Rome une plus grande marge de manœuvre budgétaire et réviser les règles de sa politique financière pour permettre davantage d’investissements publics en période de ralentissement économique et imposer moins d’austérité.
En outre, l’UE a besoin d’un système d’asile qui déleste les pays membres du sud et contrôle le sauvetage en mer des réfugiés.
Faute de quoi le retour de Salvini au pouvoir n’est qu’une question de temps.”

https://www.ft.com/

Dans le quotidien italien, La Stampa, Vladimir Zagrebelsky, ancien juge de la Cour européenne des droits de l’homme attend que le Premier ministre Giuseppe Conte, qui a annoncé vouloir bâtir « un nouvel humanisme », traduise cet engagement dans les faits.
Doute qu’on lit ainsi sous sa plume :

“C’est dans le domaine de la politique migratoire que ce nouvel humanisme pourra être confirmé ou infirmé.
La cruauté de la politique de l’ancien gouvernement Conte crève les yeux.
Or le M5S n’affiche pas la moindre réserve à son soutien de la ligne imposée par le ministre de l’Intérieur Salvini.
Au contraire, Luigi Di Maio revendique la paternité et le mérite de toutes les réalisations du gouvernement qui vient de démissionner.”

https://www.lastampa.it/

Au contraire, pour le journal espagnol El Mundo, le nouveau gouvernement italien force l’admiration :

“La nouvelle coalition n’est pas moins contre-nature que la précédente, mais la politique donne souvent lieu à de surprenants mariages ; ainsi, deux formations qui n’ont cessé de s’invectiver et qui représentent, respectivement, l’une la défense des institutions démocratiques, l’autre un discours antisystème, ont fait un effort de dialogue et de coopération.
Le nouveau chef du gouvernement fera face à la gageure de former un exécutif cohérent.
Il doit s’attacher en priorité à résoudre la grave crise économique, à renouveler la démocratie pour restaurer la confiance des citoyens dans la politique, et remédier au discrédit international dont a souffert le pays.
Il n’en reste pas moins que la classe politique espagnole ferait bien de s’inspirer de la leçon italienne.”

https://www.elmundo.es/
Tagged as

Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *