Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Programme musical

00:00 06:30

Current show

Programme musical

00:00 06:30

Background

L’Octobre rose : promotion d’un examen mal appliqué ?

Written by on 1 octobre 2019

Le cancer du sein est le cancer le plus meurtrier chez la femme en Europe. Des nombreux médecins pourtant critiquent l’Octobre Rose, la campagne de sensibilisation pour le dépistage.

Chaque année il y a 50 000 nouveaux cas de cancer du sein en France. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, le nombre de cas est même en hausse dans quelques pays européens, notamment la Roumanie où le dépistage n’est pas de tout commun. La mortalité suite au cancer du sein continue de croître en Grèce, en Estonie et en Lettonie.

L’Octobre Rose est une campagne annuelle dont l’objectif principal est la sensibilisation des femmes au dépistage, surtout la mammographie. En France, les assurances couvrent ces examens à 100 %.

Des traitements lourds pas nécessaires

De nombreux médecins pourtant critiquent l’Octobre Rose. Selon une étude médicale publiée en 2017, le dépistage a un mauvais bilan de bénéfices et de risques. De nombreux médecins se sont prononcés contre ces mesures prophylactiques. Par le dépistage on découvre de nombreuses tumeurs qui n’évoluent pas en cancer. Celles-ci n’ont pas besoin d’être traitées. Les femmes se soumettent à des traitements lourds qui portent des effets physiques et psychologiques sans qu’il n’y aie de risque.

Les médecins critiquent notamment le caractère systématique. Selon eux, ces examens ne sont pas nécessaires ni justifiés par des résultats scientifiques. A la place de l’imposer à toutes les femmes, on devrait, selon eux, bien suivre l’évolution de ces tumeurs et l’histoire individuelle des patientes. Cela implique cependant qu’il faut dédier plus de temps aux patientes.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *