Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Programme musical

00:00 06:30

Current show

Programme musical

00:00 06:30

Background

Le rejet de Sylvie Goulard par le parlement européen – L’édito de Louise Guillot

Written by on 14 octobre 2019

Eugène : La française Sylvie Goulard, candidate au poste de commissaire européenne en charge du Marché intérieur a été retoquée par les parlementaires européens ce jeudi 10 octobre. Alors Louise vous êtes assez critique de la façon dont ça s’est passé, non ?

Louise : Oui, c’est tout à fait ça Eugène. Je ne souhaite pas m’étendre trop longuement sur le sujet de savoir si Sylvie Goulard aurait fait ou non une bonne commissaire européenne. C’est vrai que c’est une femme qui a de l’expérience, qui connaît les institutions européennes et leur fonctionnement, mais je pense que le portefeuille devait lui être confié était beaucoup trop large. Rendez-vous compte Eugène : elle aurait dû s’occuper du fonctionnement du marché intérieur, mais aussi de la politique industrielle, du marché unique numérique, de l’industrie de la défense européenne et de l’espace. Mais bon, de toute façon la question ne se pose plus maintenant car comme vous l’avez dit, elle a été rejetée définitivement par le Parlement européen.
C’est pourquoi, ce matin je veux plutôt m’intéresser à la façon dont les auditions de Sylvie Goulard se sont déroulées et surtout sur le déroulement du vote. Je vais vous le dire franchement, je suis en colère contre le comportement de certains eurodéputés. On a pu voir fuiter sur Twitter au moment du vote des conversations d’assistants parlementaires disant que le PPE allait, je cite, « tuer » Sylvie Goulard lors du vote. Ou encore des commentaires d’eurodéputés qui ne cachaient pas leur satisfaction à voir Sylvie Goulard en grande difficulté. Je pense par exemple au député de la Gauche Unitaire Européenne, Emmanuel Maurel, qui sur son compte Twitter a annoncé, je cite, que « la meuf est dead. Sorry… ».

Eugène : Mais qu’est-ce que vous reprochez exactement aux parlementaires européens Louise ?

Louise : Alors, je ne leur reproche pas d’avoir fait leur travail. Ce que je reproche à nos représentants européens c’est d’avoir était aussi irrespectueux. Je trouve le commentaire d’Emmanuel Maurel tout simplement abject. Nos représentants au Parlement européen devraient selon moi faire preuve d’un minimum d’exemplarité et là je trouve que c’est vraiment incorrect, irrespectueux et très bas de traiter la candidate française de la sorte. Et cela vaut pour tous les commissaires désignés !
Les parlementaires européens ont reproché à Sylvie Goulard de ne pas être assez exemplaire, et bien là, je trouve qu’eux-mêmes ne l’ont absolument pas été non plus. D’ailleurs ils n’ont identifié aucun conflit d’intérêt dans le cas de Sylvie Goulard, contrairement aux cas des commissaires roumains et hongrois. Alors, il ne doit pas y avoir de double standard entre l’est et l’ouest de l’Europe, ce n’est pas ce que je dis. Mais là il est très clair que Sylvie Goulard a été victime d’un règlement de compte entre le Parlement européen et Emmanuel Macron. Elle a fait les frais d’une manœuvre de politique politicienne de bas étages. Je trouve que cela donne une bien mauvaise image du Parlement européen, espérons qu’il se rattrape à l’avenir…


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *