Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Programme musical

00:00 06:30

Current show

Programme musical

00:00 06:30

Background

La colère des Catalans est-elle justifiée ? La revue de presse Européenne

Written by on 17 octobre 2019

En Catalogne, des milliers de manifestants se sont rassemblés pour contester le verdict de la Cour Suprême espagnole.
Celle-ci avait condamné lundi neuf dirigeants du mouvement séparatiste catalan à des peines de réclusion allant de neuf à treize ans.
Les manifestants ont bloqué d’importantes voies de communication ainsi que l’aéroport de Barcelone.
Pour plusieurs commentateurs, la colère des Catalans se justifie.

Comme en Croatie où le quotidien Jutarnji list comprend que la sentence ait fait descendre beaucoup de Catalans dans les rues, compréhension qu’il explique ainsi :

“Les manifestants soulèvent avant tout les questions suivantes : le verdict rendu contre les politiques catalans est-il démocratique ?
Quelle fonction la justice remplit-elle en Espagne, et est-elle indépendante de la politique ?
La loi prévoit des peines allant de un à trois ans de prison en cas de harcèlement sexuel, de six à douze ans en cas de viol et de 15 ans maximum en cas de meurtre.
Les Catalans ressentent comme une grande injustice que la poursuite d’un objectif politique par la voie référendaire, qui a été décidée à la majorité politique [approuvée par le Parlement de Catalogne], soit passible de 13 ans de détention.”

D’autres jugent que par ce verdict, Madrid coupe un lien important avec la Catalogne, comme le déplore le quotidien suisse allemand Tages-Anzeiger en ces termes :

“En Catalogne, la décision des juges est ressentie comme étant vengeresse et, à juste titre, disproportionnée. 13 ans de prison est la peine encourue pour un crime capital, et elle est infligée à l’ex-vice-président du gouvernement de Catalogne Oriol Junqueras, autrement dit à nul autre que le principal interlocuteur du prochain gouvernement espagnol, quel qu’il soit.
En le criminalisant de la sorte, Madrid se prive d’un important interlocuteur, peut-être le plus important côté catalan et actuellement le seul légitime.
Ces procédures ne sont pas nouvelles ; elles caractérisent les conflits qui durent depuis des décennies entre Israël et les Palestiniens ou entre la Turquie et les Kurdes, et l’on se demande s’il s’agit d’une stratégie ou d’une simple bêtise.
Il n’en reste pas moins qu’elles ont rendu ces conflits inextricables.”

Enfin, chez leurs voisins portugais, Público croit qu’un geste de démocratie et de tolérance pourrait désamorcer le radicalisme :

“Le rôle des tribunaux est de s’en tenir à la loi et de ne pas faire de politique.
La crise catalane étant éminemment politique, comment réagir à cette condamnation ?
La démocratie espagnole devrait-elle imposer des peines avec la rigueur prévue par la loi ou ouvrir la porte aux solutions pacifiques ?
Entre la punition, qui crée des martyrs et incite à la radicalisation du virus nationaliste, et le pardon des condamnés, qui est susceptible de panser les plaies et rétablir le dialogue, il faudra mener un débat crucial pour notre avenir.”

En Slovénie, Pour Delo, l’UE commet une erreur en ne prenant pas position sur le dossier brûlant de la crise catalane :

“L’indépendance de la Catalogne est une question politique.
L’UE donne surtout l’impression de ne pas être une organisation politique.
Sinon, il y a belle lurette qu’elle aurait entendu les appels au secours de la Catalogne.
Et presque tous les chefs de gouvernement européens et leurs ministre des Affaires étrangères n’auraient pas répété pendant des années que la question catalane était une question interne, du ressort de l’Espagne.
C’est en raison de sa puissance économique que l’Espagne n’a jamais été rappelée à l’ordre par qui que ce soit au sein de l’UE.
Seuls des Etats plus faibles, comme la Hongrie et la Pologne, ont été mis à l’index de temps à autre.
La politique européenne est exsangue et la crise politique considérable – en Catalogne et en Espagne, mais aussi dans l’Europe des doubles standards.”


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *