Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Programme local

11:00 12:00

Background

Décryptage : J’accuse

Written by on 13 novembre 2019

Et aujourd’hui c’est vous Julia Natri qui êtes avec nous pour ce décryptage… Bonjour Julia. 

Le thème que vous abordez aujourd’hui est en plein dans l’actualité, mais c’est aussi une question que l’on se pose depuis des années… 

Aujourd’hui, le film J’accuse sort au cinéma. 

Et on en parle beaucoup…

Le film J’accuse de Roman Polanski sort aujourd’hui. 

Dedans, on y voit beaucoup de grands acteurs, notamment Jean Dujardin, Emmanuelle Seigner et Louis Garrel. 

C’est un film sur l’affaire Dreyfus, très importante pour les français. Ce film, 

c’est 22 millions d’euros de budget, 

c’est le grand prix du jury de Venise, 

et c’est beaucoup de critiques positives… 

Pourtant, c’est un film qui divise…

Et oui, beaucoup se posent la question: 

j’accuse,

de polanski 

ou plutôt

j’accuse polanski?

Il s’avère que Vendredi, 

Le Parisien a publié un article 

dans lequel Valentine Monnier, 

photographe française 

accuse Roman Polanski, 

le réalisateur du film, 

de l’avoir violé en 1975 

Elle l’accuse donc, mais rien n’a été prouvé…. 

Et non 

sur cette affaire, 

rien n’a été prouvé pour le moment…

Mais il est important de préciser 

que Valentine Monnier 

est la 6ème femme 

à accuser Roman Polanski de viol, 

et que d’autre accusations d’agressions sexuelles ont également été faites contre lui. 

Surtout, 

il est extrêmement important de préciser que Roman Polanski a déjà plaidé coupable pour viol sur mineur, 

et donc pédophilie 

en 1977, le réalisateur a une relation sexuelle avec une jeune fille de 13 ans, 

durant une séance de photographie chez un acteur à hollywood 

Débute ensuite un procès pour viol. 

Roman Polanski plaide coupable de détournement de mineure, 

et un accord intervient, 

pour éviter un procès public. 

Toutefois, 

il est condamné à 3 mois de prison pour subir des examens mentaux. 

Ce sont ces examens qui doivent déterminer la décision des juges à son égard. 

Comme il est en plein tournage de film, 

un sursis lui est accordé. 

Roman Polanski est donc incarcéré dans un hôpital de prison, 

et libéré au bout d’un mois et demi.

Il n’a donc pas fini de purger les 3 mois qui permettrait de déterminer ses conditions psychiques et mentales. 

On est alors en 1978, 

et compte tenu des évènement, 

Roman Polanski risque 50 an de prison. 

Et à ce moment là, 

Roman Polanski décide de fuire les états-Unis.

Des demandes d’extraditions sont ensuite faites, 

mais refusé notamment par la Suisse et la Pologne. 

C’est pour ça 

que cette histoire fait tellement polémique. 

Le cas de Roman Polanski n’est pas du tout comme les autres..   

Certes, rien n’a été prouvé quant à Valentine Monnier et ses accusations de viols. 

Roman Polanski a donc le droit a une présomption d’innocence sur cette affaire-ci. 

Mais le problème, 

c’est qu’il a toujours cette condamnation des états unis qui flotte au dessus de lui, 

et le juge en question a refusé de rendre un verdict en son absence.   

Roman Polanski n’a donc pas respecté la justice, 

et a avoué à la télévision française avoir une préférence pour ce qu’il appelle des jeunes femmes,

qui sont en fait des enfants de 13-14 ans… 

c’était dans l’émission “Questions du temps” en 1979. 

Donc en fait, dans l’idéal, il faudrait commencer par finir le procès au états unis. qu’il soit face à la justice…  

Oui, c’est ce qui devrait être fait.

Mais Roman polanski n’est pas extradé, 

et depuis, 

il a continué à faire des films, 

à être aimé et adulé, 

à gagner des prix, 

et surtout à s’enrichir. 

C’est ça que beaucoup de personnes dénoncent, 

ou plutôt

que beaucoup de personnes accusent. 

Mais boycotter le film, est-ce vraiment la solution? “J’accuse”, ce n’est pas seulement un film de Roman Polanski. C’est tout une équipe, tout une oeuvre, tout une histoire. 

Oui je sais Simon, c’est le grand problème avec cette affaire, et je me tortille le cerveau avec cette question depuis un moment… 

Faut-il séparer l’oeuvre de l’auteur? C’est ça la grande question.. 

Certains diront que l’art, 

c’est sacré, 

et c’est unique.. 

D’autres répondront que ces enfants qui ont eu leur vie gâché par un viol ou par une agression sexuelle, 

c’est bien plus sacré qu’un filme. 

Certains diront que le film ne peut pas être réduit à son réalisateur. 

D’autre répondront que bien que le film ne soit pas réduit à lui, 

le réalisateur profites énormément,

que ce soit au niveau symbolique, ou économique, 

de la popularité de l’oeuvre. 

Certains diront que l’homme et le réalisateur ne sont pas les mêmes, qu’ils doivent être dissocié. 

Et d’autres répondront 

que lorsque Roman Polanski abuse de sa position, 

qu’il abuse du titre que lui donne ses oeuvres, 

pour violer une mineurs de 13 ans, 

c’est lui qui décide d’entremêler les deux rôle. 

Mais alors, vous allez aller le voir vous Julia? 

Comme je vous l’ai dis, 

cette question est très compliqué pour moi. 

Je pense que chacun doit prendre sa propre décision. 

Moi, 

personnellement, 

je ne peux pas cautionner. 

Je ne vois pas ce film comme n’importe quel film, 

Je ne veux pas payer une place de cinéma

et donc soutenir Roman Polanski. 

Je ne veux pas aller voir “J’accuse”, 

Et donc soutenir une forme de patriarcat qui est révélé dans cette affaire

Je ne veux pas aller voir “j’accuse” 

et soutenir une société, 

une machine, 

un fonctionnement, 

où quand une femme accuse un homme de viol, 

elle n’est pas écouté. 


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *