Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Current show

Background

D’où ça vient les sorcières? (2ème partie)

Written by on 18 novembre 2019

On vous demandait… Et aujourd’hui… quelle est le sort des sorcières?

Actuellement, la représentation de la sorcière est surtout connue à travers les films de Walt Disney.
Un image encore negative:
La sorcière c’est celle qui l’on va chasser.

Au début du 20ème siècle, une réappropriation du symbole de la sorcière a eu lieu.
Une sorcellerie initialement considérée comme maléfique et à bannir, est maintenant un symbole de lutte féminine contre le masculin.

Les figures d’horreurs qu’étaient les sorcières du moyen âge vont devenir des figures plus positives.
Toutefois, ce ne sont pas tant les sorcières qui acquièrent une image positive, mais plus les caractéristiques qu’on leur attribue: sororité, groupement de femmes, le fait de détenir un pouvoir, etc.

Aujourd’hui la sorcellerie féminine sert de support à une revendication d’actes et de pensées.
En Amerique, les WITCHs, Women’s International Terrorist Conspiracy from Hell, sont des groupements de sorcières qui se rassemblent à l’occasion d’événements politiques comme quand Donald Trump a gagné les élections.
En 2017, les sorcières se sont retrouvées et ont fait des cercles, des incantations, ou encore ont allumé des bougies, afin d’empêcher Trump d’accéder au pouvoir.

Le terme sorcière n’est plus associé à la sorcellerie à proprement parler,
mais bien au fait que la femme dérange les autorités.

Mais tout cela est une vision très blanche de la sorcière.
Comment ça se passe dans les autres cultures?
Au Ghana et en Zambie, il existe encore des camps des sorcières. Ce sont des villages entiers où les femmes accusées de sorcellerie sont regroupées.
En effet, dans ces régions de l’Afrique, les sorcières sont persécutées, torturées ou tuées.
Pourquoi cette accusation? Généralement, parce que ce sont des femmes veuves, qui auraient pu tuer leur mari, ou quelqu’un de leur entourage.
Des raisons bien loin de la mythologie de la sorcellerie.
Pour autant, ces caractéristiques sont des raisons valables pour mettre une femme au ban de la société en Afrique.

Oui, je sais ce que vous pensez et je suis d’accord.
L’image de la sorcière a beaucoup evolué depuis ces origines. Mais ce qui est maintenant un symbole feministe pour les femmes occidentales, est encore une raison de punition dans d’autres cultures.

Nous sommes les petites filles des sorcières que vous n’avez pas pu brûler.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *