Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Current show

Background

D’où ça vient la Marianne ?

Written by on 21 novembre 2019

De nombreux pays de l’Union européenne représentent leur nation sous forme allégorique.
Hispania en Espagne.
Italia Turrita en Italie. 
Germania en Allemagne. 

Même l’Europe a emprunté son nom à un personnage de la mythologie grecque. 
Car oui, avant d’être un continent, Europe était une princesse phénicienne. Fille d’Agénor, roi de Tyr et de Téléphassa, Europe représentait alors la déesse Terre, sous une forme renouvelée. 
En France, c’est Marianne qui a été choisie en 1792, quelques années après la Révolution française, pour personnifier la République. 
Même si le symbole officiel reste le drapeau tricolore, Marianne est souvent utilisée pour représenter la France. Son buste siège d’ailleurs dans chacune des mairies du territoire. 

Mais d’où vient Marianne ? 

Plusieurs histoires façonnent et revendiquent la légende. Certains estiment que le nom Marianne vient d’un chant révolutionnaire albigeois “Garisou de Marriano” (comprenez la Guérison de Marianne). 
Mais d’autres associent Mariane au personnage de Molière, dans l’avare. Personnage représentant l’enjeu du libre choix contre le choix imposé par la force. 
Au 19e siècle, Marianne commence clairement à être associée à la République. Bonnet phrygien sur la tête – en référence au bonnet que portaient les esclaves affranchis dans l’Antiquité, coiffée parfois d’une couronne symbole de pouvoir, on lui attribue plusieurs symboles : 

  • la cuirasse, signe d’invicibilité, 
  • les mains croisées, symbole de fraternité, 
  • la poitrine découverte, signe à la fois maternel et nourricier, et symbole d’émancipation, 
  • la balance pour la justice, 
  • l’étoile pour l’intelligence, 
  • ou encore les faisceaux pour l’autorité de l’Etat.

Des symboles représentés ou non en fonction du rôle et des circonstances dans laquelle on la positionne. 

Si le bonnet phrygien fait débat, il s’imposera définitivement après l’affaire Dreyfus, et deviendra même son principal attribut.

Car aujourd’hui, Marianne est symbolisée de façon très épurée, tant dans ses représentations sculpturales que sur les timbres et les pièces de 1, 2 et 5 centimes d’euro. 

Si Marianne est la contraction des deux prénoms les plus en vogue au 18e siècle, aujourd’hui le prénom semble plaire de moins en moins. Au classement des prénoms féminins les plus donnés en France en 2018, Marianne occupe la 468eme place. En tête du classement : Léa, Jade et Louise. 

Si l’on se penche en revanche sur l’ensemble de la population féminine en France, Marie reste le prénom le plus porté, suivi de Jeanne et Françoise.  


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *