Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Programme musical

00:00 06:30

Background

Grèves, manifestation et mobilisation : La revue de presse locale

Written by on 5 décembre 2019

Ce matin, typologie d’un traitement médiatique. 

Le sujet est incontournable : la grève d’aujourd’hui est de nouveau au premier plan de la vaste majorité de vos quotidiens de presse locale. 

Alors, pour ne pas se répéter, puisque l’exercice est le même depuis le début de la semaine, je vous propose de se pencher sur la manière dont les quotidiens traitent d’un sujet plutôt que de traiter directement du sujet, puisque vous pouvez le retrouver un peu partout ce matin. 

D’un côté, il y a la presse qui choisit de traiter le sujet avec une pincée de sel et un bon jeu de mot. 

Le DNA est un très bon exemple et titre “La grande débrouille”, référence évidente à l’excellent film, La Grande Vadrouille. Référence qui ancre la grève fermement dans le paysage français, tout en offrant des conseils à ceux et celles qui ne veulent ou ne peuvent pas faire la grève. 

L’Indépendant lui aussi s’essaye et réussi plutôt bien en titrant “Réforme des retraites, le jour de grève est arrivé”. Là encore, référence à la Marseillaise égal ancrage en France. Mais on comprend bien que c’est plus le déroulement de l’évènement que l’on va retrouver dans leurs pages. 

Pourtant, sans jeux de mots, je me dois de décerner la palme des Unes de ce matin au Courrier Picard. Car oui, ce matin, la Une du Courrier Picard est… En picard.

“Tous ché régimes in gréve”, je présente par avance mes excuses aux picards pour mon incapacité à bien prononcer cette langue régionale que je n’ai jamais eu le bonheur d’entendre. 

Hormis ces exceptions, les Unes de presse sont bien souvent très factuelle : “Une grève tous azimut” dans l’Union, “Ils veulent frapper fort” dans l’Ardennais, “Grève : journée test” dans Vaucluse Matin et le Dauphiné Libéré ou tout simplement “Jeudi noir” dans la Voix du Nord.

Une variation intéressante néanmoins, ce sont les Unes de La Nouvelle République et celles du Courrier de l’Ouest, en compagnie du Maine Libre : quand le premier quotidien titre “Réforme des retraite, l’épreuve de force” les seconds titrent “Réforme des retraites, l’épreuve de vérité”

Une variation qui s’exprime beaucoup plus fortement dans la dichotomie de l’angle que certain journaux affichent en Une. 

D’un côté, Presse Océan, le journal de Saône-et-Loire ou encore le Progrès, qui, comme le DNA précédemment, s’adressent plutôt à ceux et celles qui ne font pas grève. 

Presse Océan titre ainsi “Les commerçant craignent la manif” quant le Progrès demande “Et vous, comment faites-vous ?”

De l’autre côté, et il faut le dire, ils sont plus nombreux, les quotidiens qui vont plutôt s’intéresser à ce que les grévistes ont à dire. 

De toute évidence, dans ces rangs, on y retrouve la Marseillaise, mais aussi Ouest-France, Nord Eclair, La Presse de la Manche, La Provence ou encore Sud-Ouest. 

Enfin, il n’y aura que les deux quotidiens qui ont Paris dans leur noms, à savoir Paris-Normandie et le Parisien, qui s’intéressent au gouvernement. 

Etant parisien moi-même et ne souhaitant pas verser dans le parisianisme, ni son contraire, je vous laisse tirer les conclusions que vous voulez de cette constatation. 


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *