Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

LES EXTRAS

17:30 20:00

Background

Le chiffre du jour : 4 millions

Written by on 5 décembre 2019

Notre chiffre du jour est 4 millions

C’est le nombre de visiteurs espérés à Lyon pour la Fête des Lumières.

Elle commence ce jeudi à 19h et se poursuivra jusqu’à dimanche.

Pour se rendre compte de ce que ça représente,

il convient de rappeler que Lyon compte environ 500 000 habitants intra muros

et environ 2,5 millions dans son aire urbaine.

C’est un petit comme si, pendant 4 jours, toute la population de Berlin, ou celle de Madrid, faisait un passage par Lyon.

Difficile d’en être sûr mais les spécialistes de l’événement estiment qu’ils s’agit 

de l’un des quatre plus gros événements du monde, en terme de population drainée.

Le deuxième en Europe, derrière l’Oktoberfest de Munich.

Ceux qui ne sont jamais venus à Lyon pendant une fête des Lumières

ont d’ailleurs toujours du mal à imaginer 

que l’on peut se retrouver à faire la queue dans certaines rues juste pour circuler à pied

ou même se retrouver littéralement coincé sur des quais de métro

où il ne subsiste plus le moindre mètre carré d’espace vierge.

On dit d’ailleurs souvent que les lyonnais boudent leur propre fête

ou plus raisonnablement qu’ils se réservent le vendredi, leur journée d’avant première à eux.

pas que les lyonnais soient plus fermés que d’autres au tourisme.

Simplement le tourisme, ce n’est pas vraiment l’ADN originel de la Fête.

On en trouve des versions diverses mais toutes s’accordent globalement

sur une célébration de la Vierge Marie

qui aurait protégé la capitale des Gaules de l’épidémie de peste noire, en 1643.

Depuis cette date, un cortège municipal se rend chaque année

de la cathédrale saint jean à la Basilique Notre-Dame-de-Fourvière,

le 8 septembre, et non le 8 décembre.

Les illuminations s’appuient sur cette tradition

mais ne sont mises en places officiellement qu’en 1852.

Cette année là, la Statue de la Vierge Marie doit être inaugurée

 à Fourvière pour la fête de la Nativité, le 8 septembre donc.

Une crue de la Saône aurait forcé un report de l’organisation,

l’archevêché aurait alors choisi la date de l’Immaculée conception,

le 8 décembre.

250 ans plus tard, la fête attire des artistes et vidéastes du monde entier

venus rivaliser d’ingéniosité pour illuminer les monuments lyonnais.

la fête a atteint 3 millions d’adeptes en 2010 puis 4 en 2012.

En 2015, elle a dû être annulée dans le climat d’insécurité 

induit par les attentats terroristes du 13 novembre.

Tout ça paraît déjà loin, la fête a été réformée depuis

pour assurer davantage de sécurité.

Cette année elle tombe pile le premier jour de la grève nationale 

contre la réforme des retraites. 

La Fête s’en retrouve bien incertaine face au manque de fiabilité

des avions, des trains et des transports en commun.

4 millions de personnes sont attendues mais combien viendront réellement ?

Nul ne le sait aujourd’hui, ni à Lyon, ni ailleurs.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *