Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Neuland – ByteFM

20:00 22:00

Background

La réforme des retraites vue par nos voisins : La revue de presse européenne

Written by on 11 décembre 2019

La mobilisation contre le projet de réforme des retraites continue de perturber le secteur des transports en France.

Si la CGT a appelé à une reconduction de la grève, d’autres syndicats ont préféré attendre les précisions que le gouvernement entend dévoiler aujourd’hui.

Les éditorialistes européens évoquent une situation au point mort.

Pour l’essayiste Jean-François Kahn dans le quotidien belge Le Soir, il semblerait que le modèle scandinave de concertation entre les partenaires sociaux ait du mal à s’imposer en France.

“Le pouvoir a cru qu’allonger le temps de consultation et de concertation, comme cela s’est fait dans les pays scandinaves, permettrait de désamorcer la rébellion sociale. écrit Jean-François Kahn

Mais on est en France. La lenteur a donc été perçue comme de l’hésitation et la concertation comme la preuve d’un grand flou.

Le pays où on s’oppose le plus systématiquement, finalement, est aussi celui où il faut le plus être capable de décider.”

En Grèce, on explique que la mobilisation était un avertissement, comme l’explique le quotidien Avgi dans ses pages :

“La balle est à présent dans le camp du gouvernement.

Il faut désormais s’attendre à une lénifiante campagne d’apaisement.

Or les citoyens sont demandeurs de réponses politiques de la part du président Macron et de son Premier ministre.

Un aspect décisif sera la manière dont le gouvernement tâchera de déminer une situation que Le Monde qualifiait de ‘mise en garde’ dans son éditorial.

La mobilisation de jeudi a montré que les citoyens étaient vigilants et qu’ils voulaient des réponses substantielles, et non une opération de communication.”

Enfin, en Suisse, le quotidien suisse-allemand Neue Zürcher Zeitung assure que l’issue de la réforme aura aussi des répercussions sur la politique européenne de Macron :

“S’il parvient à faire passer la réforme des retraites, il pourra soigner sa réputation de battant, passablement mise à mal par le mouvement des gilets jaunes. Trouve-t-on dans les pages du quotidien suisse.

Cela lui insufflerait un nouvel élan pour la seconde moitié de son mandat.

S’il devait céder en revanche, sa crédibilité en pâtirait, et pas que sur la scène hexagonale.

Le Français aurait également du mal dès lors à faire valoir le leadership auquel il aspire dans l’arène européenne.

Qui, en effet, voudra bien être réceptif à ses idées de réformes pour l’Europe s’il est incapable de les mettre en œuvre dans son propre pays ?

Le défi est de taille, et Macron en est conscient.”


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *