Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Turning the page

15:00 16:00

Background

Incendies, Iran et Grèves : La revue de presse locale

Written by on 9 janvier 2020

“C’est reparti !” s’exclame le Bien Public en Une.

Pour changer du conflit entre l’Iran et les Etats-Unis, ou encore des incendies en Australie, qui continuent à faire la Une de certains de vos quotidiens ce matin, la majorité de la presse titre ce matin sur le retour des manifestations.

Fidèle à elle même, la Marseillaise titre donc “Plus belle la rue” et consacre pas moins d’une dizaine de pages aux grévistes, aux mobilisations et à la réforme des retraites.

Les grévistes sont aussi le point d’accroche de l’Union, plus particulièrement les enseignants. Le quotidien titre donc “Les profs inquiets pour leur retraite”.

Nord Eclair fait lui le point sur la mobilisation dans les écoles des Hauts-de-France et prévient : “Des écoles et des services publics très perturbés”

Presse Océan reste elle très factuelle en titrant “Des manifs en série pendant trois jours”. Vous voilà prévenu!

Ce sur quoi la Charente Libre rebondi en expliquant que “L’impatience ne gagne pas que les grévistes”. Ce qui est compréhensible après 36 jours de grèves.

Ce qui pose une question d’importance, que l’on retrouve en Une de la Provence, qu’il se demande donc “Comment font-ils pour tenir ?”. Et le quotidien ne se penche pas que sur les grévistes.

Le Courrier Picard choisi quant à lui de titrer qu’il s’agit de nouveau d’une “journée test”, surtout maintenant que la CFDT semble suivre son propre agenda.

C’est aussi le fil que choisit de tirer le Républicain Lorrain, qui est allée interroger le patron de la CFDT qui s’affiche en Une pour expliquer que “l’âge pivot est injuste”

Mais les revendications des autres syndicats ne s’arrêtent pas à ce fameux “âge pivot”, d’où la Une de la Voix du Nord qui affiche largement : “Dialogue de sourd”.

Alors, comme se le demande Le Progrès, “Comment sortir de l’impasse ?”.

Pour une fois, les Unes de la presse n’offrent pas de nouveauté révolutionnaire susceptible de renverser le conflit social.

A la place, depuis 36 jours que la grève a commencé, certains quotidiens vont un peu à contre courant et ne titrent pas directement sur les événements d’aujourd’hui.

C’est le cas de l’Indépendant, “Quand la grève SNCF favorise le tourisme de Noël” titre donc le quotidien, à contre courant des accusations classiques que la grève est dommageable aux activités.

Le Parisien lui choisi de sortir son regard des frontières et titre “La grève vue par les étrangers”.

Mais la palme selon moi revient au Maine Libre, quotidien qui choisit quant à lui de titrer “Retraites : les chants préférés des syndicats”.

C’est donc à découvrir, en chanson, dans les pages de vos quotidiens ce matin !


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *