Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Vidro Azul

22:00 24:00

Background

Pendant le déluge, les enseignants vident leur sac : la revue de presse locale

Written by on 22 janvier 2020

“Le Déluge Gloria” titre ce matin l’Indépendant.
Le quotidien revient sur les premiers dégâts de la tempête qui s’abat sur le sud de la France après son passage en Espagne, ou elle a fait 3 morts.

La Dépêche du Midi aussi revient en Une sur “le Grand Sud face à la tempête”, et comme l’Indépendant, établi le bilan temporaire, et craint de nouveaux incidents, notamment des inondations.

Peut-être un peu catastrophiste, Libération Champagne aussi adopte un champ lexical qui pourrait faire penser que la région va être touchée par une catastrophe naturelle. Et pourtant !

Le quotidien titre ce matin “La grève du bac arrive dans l’Aube”.

On est loin d’une tempête, mais c’est tout de même un chamboulement qui touche, là encore, de nombreuses régions de France.

Dans Centre-Presse, on peut lire que “les enseignants vident leurs sacs”, littéralement. Littéralement mais pour alimenter la métaphore, des enseignants de Rodez veulent ainsi prévenir contre la réforme “bâclée” du bac pour paraphraser le quotidien.

Que reprochent-ils à la réforme ? C’est dans le sous-titre de l’Est Eclair que c’est dit le plus clairement : le contrôle continue “menace le caractère national du diplôme”.

Un argument qui ne manque pas de sens, surtout lorsque l’on constate la situation des universités, ou, selon la région et le secteur, un diplôme aura plus ou moins de valeur sur le marché de l’emploi.

Un écueil que le lycée avait plus ou moins réussi à éviter jusque là.

Et les disparités locale, c’est un thème qui bien évidemment revient de plus en plus à quelques mois des élections municipales.

Le Bien Public choisi de remonter dans le temps et de vous parler de “La petite histoire des grands scrutins”.

Et dans le registre des petites histoires, L’ardennais revient sur les difficultés du Rassemblement National pour ces élections.

“Le RN en quête de candidats” y trouve-t-on donc.

Difficile de recruter, mais des difficultés qu’on ne peut pas totalement imputer à des oppositions idéologiques : “Quand le maire devient une cible” titre la presse de la Manche.
Comme l’adage le veut : Les maires sont “très vite à portée de baffes ».

Hors, la politique, c’est justement essayer de résoudre un conflit par autre chose que des baffes. Pour cela, toute les républiques ont des mécanismes institués, ou bien des évènements qui doivent permettre à tout un chacun de faire comme les enseignants de Rodez, de vider son sac.

Et il y a un peu plus d’un an, s’était lancé un évènement de ce type, qui cherchait à éviter les baffes, sous la forme du “grand débat” et via, notamment, des cahiers de doléances.

Ce matin le Courrier de l’ouest se demande donc “les cahiers de doléances enterrés ?”

La réponse et beaucoup d’autres, c’est à trouver dans les pages de vos quotidiens ce matin.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *