Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Programme musical

00:00 06:30

Background

Le chiffre du jour : 6 900 000 000

Written by on 27 janvier 2020

6,9 milliards // C’est la nouvelle statistique vertigineuse sur les inégalités dans le monde.

Et comme chaque année, à l’occasion du Forum économique mondial de Davos, c’est l’ONG OXFAM qui la publie.

Et voici les résultats : Les richesses des 1 % les plus riches de la planète correspondent à plus du double des richesses cumulées de 6,9 milliards de personnes.

Explication : Les richesses continuent de se concentrer dans les poches des plus riches d’entre nous et les inégalités continuent de se creuser.

Et Selon la dernière note du laboratoire mondiale des inégalités, l’Europe est loin d’être épargnée par les disparités de revenus entre citoyens. Pour exemple, sur les trois dernières décennies, les 1% d’Européens les plus riches ont vu leurs revenus bondir deux fois plus vite que ceux des 50% les plus pauvres.

Selon Eurostat le pays le plus inégalitaire serait la Bulgarie et le plus égalitaire serait la Slovaquie. Figurent également sur le banc des mauvais élèves les pays Baltes, la Grèce, l’Espagne, Le Portugal et l’Italie.

La Pologne, l’Allemagne et la France sont légèrement moins inégalitaires sans pour autant être exempt de toute critique.

En France, par exemple, avec 4 fois plus de milliardaires qu’après la crise financière de 2008, les richesses nationales semblent de plus en plus concentrées. Leur richesse cumulée s’élève à 330 milliards de dollars, 5 fois plus qu’après 2008.

A l’inverse ces grandes richesses, les inégalités repartent à la hausse, en 2019, avec 400 milles pauvres de plus dans l’Hexagone selon l’Insee.

Une situation dénoncée par OXFAM France et de nombreux économiques alors que la réforme de l’assurance chômage et celle des retraites risques de pénaliser les plus démunis.

Et pour cause, comme l’explique le laboratoire mondiale des inégalités l’Europe résiste mieux à la montée des inégalités que les Etats-Unis et notamment grâce à ses modèles de protection sociale.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *