Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Programme musical

00:00 06:30

Background

Autriche : un déconfinement Plexiglas

Written by on 9 avril 2020

De l’autre côté des Alpes, en Autriche, le chancelier Sebastian Kurz annonçait lundi un plan de déconfinement, par étapes et nuancé. Vianey Lorin, journaliste pour France Médias Monde, revient avec nous sur la question, au micro de Marius Renaudet.

Alors que l’Autriche a été l’un des premiers pays européens à mettre en place des mesures drastiques face au Covid-19, et ce très rapidement, c’est aussi le pays de l’UE qui pourrait revenir le plus tôt à la normale, avec le Danemark. Retour sur un calendrier stratégique bien précis : “Le 14 avril, ce sera la réouverture des commerces qui font moins de 400 mètres carrés. Début mai : la réouverture de tous les commerces. En ce qui concerne les écoles, elles ne rouvriront pas avant la mi-mai. On devrait s’acheminer vers une réouverture des hôtels et des restaurants, au plus tôt, également à la mi-mai. Sachant qu’avant que cela soit définitif, la situation devra être réévaluée fin avril. Tous les rassemblements publics resteront interdits jusqu’à la fin du mois de juin, au moins.

Si les données statistiques se veulent rassurantes, le gouvernement conservateur appelle toutefois à la prudence, alors que cette fin de semaine pourrait être décisive. Une prudence qui se traduit par la généralisation du port obligatoire du masque, à chaque sortie en dehors du domicile, et par une conférence de presse gouvernementale par vitre de Plexiglas interposée : “À la mi-mars, on avait un taux d’augmentation des nouvelles contaminations qui avoisinait les 40%, et aujourd’hui, on est plutôt autour des 2%. Ce n’est pas une levée du confinement : les restrictions de déplacements, elles ont d’ailleurs été prolongées jusqu’à la fin du mois d’avril. Donc c’est une levée des restrictions. Cela a été présenté, en tout cas, avec beaucoup de prudence ; dans le sens où le chancelier a appelé les Autrichiens à continuer à rester chez eux. C’est vraiment un plan, qui a été présenté par étapes, et sur lequel il est possible de revenir, si la situation évoluait défavorablement.

Des annonces qui suscitent un intérêt grandissant au sein de la classe politique allemande, qui jusque-là reprochait au chancelier Kurz, une certaine arrogance. La “toute-prudence” d’Angela Merkel ne fait effectivement, aujourd’hui, plus vraiment l’unanimité outre-Rhin.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *