Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Background

Le chiffre du jour : 1 135

Écrit par sur 24 avril 2020

1 135. C’est le nombre de morts que l’effondrement de l’immeuble-usine Rana Plaza a provoqué à Dacca, au Bangladesh. En ce matin du 24 avril 2013, il y a tout juste sept ans, périssait sous les décombres des victimes innocentes. Des “petites mains” qui fabriquaient nos t-shirts, jeans et ceintures bon marché.

Face à cette tragédie, deux créatrices britanniques ont lancé l’initiative “Fashion Revolution Day“. L’objectif poursuivi par Carry Somers et Orsola de Castro était de prôner une mode plus éthique, plus responsable et in fine plus durable.

Concrètement, cette “révolution” consiste à mettre ses vêtements à l’envers. Et pour les plus courageux, à prendre ensuite une photographie et à la poster sur les réseaux sociaux. Le but étant d’afficher aux yeux du monde de quelles marques sont nos vêtements et donc de savoir qui a fabriqué tel ou tel habit. Même si certaines grandes marques arborent fièrement leur logo sur l’envers de leurs produits, c’est loin d’être le cas des marques un peu plus “cheap“. Une transparence nouvelle sur la provenance, qui a séduit certains citoyens du monde, mais un peu moins les géants mondiaux de l’industrie textile.

Et depuis 2015, ce n’est plus une journée, mais une semaine complète qui est dédiée à l’évènement. Il n’est donc pas trop tard ! Interpellons nos marques favorites avec le hashtag : #WhoMadeMyClothes, pour rendre hommage aux “sacrifiés du textile“. Bref, réfléchissons à nos habitudes de consommation…


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *