Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Programme musical

00:00 08:00

Background

Corona-culture #29

Written by on 28 avril 2020

Il y a une semaine, nous avons découvert une sélection de films tchèques. Cette semaine, nous restons encore plongés dans la culture de ce petit pays d’Europe centrale. Mais pour cette édition du Corona-culture, direction la littérature.

Lorsque l’on parle de littérature tchèque, peut-être qu’un nom fait écho aux oreilles françaises : celui de Milan Kundera. L’écrivain a obtenu la nationalité française après avoir émigré en France, en 1975, à cause du régime communiste de Tchécoslovaquie. 

Grâce à son roman L’insoutenable légèreté de l’être, sa renommé est devenue internationale. Mais ici, nous vous recommandons de saisir son premier roman, La plaisanterie. Une histoire qui se déroule en Tchécoslovaquie dans les années 1950. Le protagoniste Ludvík, étudiant et communiste convaincu, est exclu du Parti et de l’université, à cause d’une blague mal interprétée écrite sur une carte postale envoyée à une autre étudiante.  Après une dizaine d’années, Ludvík décide de se venger de son ancien camarade de classe, qui était à l’origine de son exclusion. Et comment ? Il décide de séduire la femme de son ancien ami. La force de ce roman se trouve dans la multiplicité des points de vue, qui met en évidence à quel point nos avis sur autrui peuvent se trouver faussés.

Une sélection de la littérature tchèque ne serait pas complète sans le roman de Jaroslav Hašek, Le Brave soldat Chvéïk. Un livre culte tchèque par excellence, qui est considéré comme l’un des meilleurs récits satiriques de la littérature mondiale. Dans les quatre tomes, on suit les aventures humoristiques du soldat Chvéïk, qui nous montre l’absurdité de la Première Guerre mondiale. Le personnage principal Chvéïk est un débrouillard avec les principaux traits de caractère de la roublardise paysanne, un opportunisme et une certaine naïveté, dont on ne sait pas si elle est vraie ou feinte. Mais quelle est la formule célèbre utilisée par Chvéïk pour se tirer des situations désagréable ? “Je vous déclare avec obéissance que j’ai été reconnu par les médecins militaires comme étant un crétin notoire.

Karel Čapek fait aussi partie de notre sélection. Un écrivain célèbre au parcours de vie difficile, qui a toutefois produit plusieurs œuvres. Nous vous recommandons surtout la pièce de théâtre R.U.R, écrite en 1920. Il s’agit d’une science-fiction qui se déroule sur une île, où se produisent des robots à l’apparence humaine. Des robots qui vont finir par se révolter contre les hommes. Pourtant deux d’entre eux découvrent un sentiment plus humain, l’amour. Une pièce qui est également intéressante du point de vue linguistique, puisque c’est la première fois que le terme “robot” fut utilisé. Čapek l’a construit du mot tchèque “robota” signifiant “travail forcé“.

Et on termine avec Václav Havel. Peut-être le connaissez-vous comme le premier président démocratique de la Tchécoslovaquie, puis de la République tchèque après la fin du régime communiste. Ce grand dissident était également écrivain. Et si vous aimez le théâtre de l’absurde, vous allez aimer son oeuvre Audience, qui se moque de la société communiste. L’histoire suit Ferdinand, intellectuel et écrivain, qui est affecté dans une brasserie, où il doit faire un stage de remise à niveau idéologique dans les années 1970.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *