Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

La Chambre Verte

20:00 21:00

Background

Comment les plus démunis vivent-ils en France pendant la crise ?

Written by on 30 avril 2020

De nombreux centres d’accueil pour les SDF en France sont contraints de fermer à cause de la pandémie. Par conséquent, pour les sans-abri la vie est devenue encore plus difficile. Mais alors comment cela se passe-t-il dans les centres d’accueil qui restent ouverts ? Marion Veziant-Rolland, directrice du foyer Notre-Dame des sans-abri à Lyon.

On a jugé que c’était faisable de laisser le foyer ouvert, en fournissant des masques et des gants à l’équipe salariée et aux personnes qui se présentaient et pourraient éventuellement être porteuses de symptômes. En tout cas, la situation a rendu la vie des personnes à la rue encore plus difficile que d’habitude. La distanciation sociale, l’arrêt temporaire d’un certain nombre de distributions alimentaires, la fermeture de guichets, la dématérialisation de beaucoup de démarches ont rendu les choses très difficiles.

Il y a aussi une ambiance qui est très différente. Tout le monde prend des gants, tout le monde garde ses distances. C’est compliqué quand on est déjà très seul. On peut être malade sans que cela se voie, sans symptômes. C’est très troublant pour les personnes à la rue et pour les personnes en hébergement collectif. On n’a pas forcément les moyens d’abord de maintenir des conditions de confinement correctes pour les personnes qui sont à la rue ou en hébergement. Et puis, dans les centres d’hébergement, il y a des gens qui décompressent, qui ont de grosses crises de ‘décompensation’ suite aux angoisses liées à l’épidémie.

Beaucoup d’angoisse pour les SDF, mais peu d’action gouvernementale. Début avril, le gouvernement français a annoncé la distribution de chèques services à 60 000 SDF. Ce qui représente moins de la moitié des sans-abri en France.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *