Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Programme musical

00:00 06:30

Background

Reprise des écoles : le Royaume-désuni

Written by on 19 mai 2020

Le débat fait rage autour de la réouverture des écoles au Royaume-Uni. Les clivages préexistants entre Westminster et le reste du pays s’accentuent.

Jusqu’à présent, l’Angleterre est le seul pays britannique à avoir fixé une date pour la réouverture des écoles. Le gouvernement écossais, responsable de son propre programme éducatif, a déclaré qu’il n’y aurait pas de retour à la normale à l’école avant la fin des vacances d’été. Même chose pour l’Irlande du Nord.

De son côté, le gouvernement gallois espère un retour à l’école mais attend que les conditions soient satisfaisantes et refuse donc de fixer,  « une date arbitraire ».

Et « arbitraire », c’est précisément la critique la plus fréquente à l’encontre du gouvernement anglais sur ce dossier.

Les principaux syndicats d’enseignants du Royaume-Uni déclarent que le gouvernement fonce tête baissée malgré de nombreuses « questions sans réponse » autour de l’accueil et de la sécurité des élèves.

La British Medical Association a ajouté sa voix au débat, affirmant que les enseignants et les chefs d’établissement avaient « absolument raison » d’exhorter à la prudence pour éviter un deuxième pic de l’épidémie.

Westminster ne parvient pas non plus à convaincre les régions du bien fondé de cette réouverture. Les conseils municipaux de Liverpool, Hartlepool et Greater Manchester ont déclaré que les portes de leurs écoles resteront bien fermées le premier Juin.  

En France, il y a eu peu de protestations mais le gouvernement  a décidé de rouvrir contre l’avis du conseil scientifique. Résultat : la situation apparaît tendue, d’après Yannick Le Du, secrétaire départemental SNUipp:

« Les communes bien souvent ont pris le relais de Education nationale. Ils ont fourni des lingettes, du gel. Et en fait on sent bien qu’il y avait un côté un petit peu « coûte que coûte, vous devez faire » ».

En Allemagne, la rentrée a été traitée de manière tout à fait différente, les Länder décidant indépendamment de reprendre ou non les cours. Mais la question n’est pas moins épineuse là aussi. Hier, dans la Saxe, les parents ont obtenu le droit de garder leurs enfants chez eux par crainte du coronavirus.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *