Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Programme musical

00:00 06:30

Background

Va-t-on pouvoir partir en Méditerranée cet été ?

Written by on 19 mai 2020

Libre circulation des biens, des services, des capitaux et des personnes… Voilà ce que prévoient les accords de Schengen, signés en 1985. Des accords mis à mal avec la crise sanitaire qui a obligé de nombreux pays européens à fermer leurs frontières pour limiter la propagation de la Covid-19. 

A l’heure du déconfinement progressif, qui coïncide avec l’arrivée des beaux jours, les Européens pensent déjà aux vacances d’été et les autorités s’organisent. A défaut d’une réelle “réouverture coordonnée des frontières à l’intérieur de l’Union européenne”, souhaitée par Bruxelles, les Etats membres ont pris leurs dispositions en faisant différentes annonces, en particulier les pays méditerranéens, très prisés durant l’été. En Espagne, les autorités sont réticentes à rouvrir les frontières. Mais l’état d’urgence prend fin le 24 mai, et s’il n’est pas prolongé, cela voudra dire que les mesures de quatorzaine imposées aux voyageurs entrant dans le pays seront levées. 

En Grèce, les professionnels du tourisme devront être fin prêts au 1er juillet, date à laquelle est censée débuter la saison estivale, même si les températures ont pris de l’avance avec un thermomètre qui dépasse déjà les 30° ! 

En Italie, le gouvernement de Giuseppe Conte a récemment annoncé la réouverture de ses frontières aux ressortissants de l’UE, et ce dès le 3 juin prochain. Une mesure destinée à soutenir le tourisme qui représente une part importante de l’économie italienne et qui pèse près de 13% du PIB national. Mais cette mesure revêt par ailleurs une dimension stratégique, dans le domaine de l’agriculture, puisque la réouverture des frontières va aussi permettre le retour de saisonniers polonais, bulgares ou roumains dans les champs italiens. 

En France, les annonces faites par Edouard Philippe la semaine dernière restent suspendues à l’évolution de la crise sanitaire, mais les Français peuvent espérer partir en vacances dès le mois de juillet. De quoi faire repartir l’économie touristique. Un secteur d’activité qui pèse 10% du PIB de l’UE et représente 12% de l’emploi.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *