Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Programme musical

00:00 06:30

Background

D’où ça vient le gramophone ?

Written by on 27 mai 2020

Je ne sais pas vous, mais quand je sors, je prends toujours des écouteurs avec moi. J’adore écouter de la musique, des podcasts ou la radio. Aujourd’hui, nous trouvons ça bien naturel de pouvoir enregistrer et transmettre du son. Les fichiers MP3, CD, streaming musical, tout ça nous permet d’écouter notre interprète préféré partout dans le monde. Mais il n’y a pas si longtemps, on ne pouvait écouter de la musique qu’en direct – avec des musiciens. 

Une invention en particulier a changé le monde avec sa capacité de passer un enregistrement sonore, le gramophone. Alors d’où ça vient le gramophone?

L’origine de cet appareil commence avec le célèbre Thomas Alva Edison. Il s’est efforcé d’enregistrer la voix humaine ou bien n’importe quel son sous une autre forme que par écrit. Il s’est appuyé sur les recherches de deux inventions différentes – le télégraphe et le téléphone. Il a entendu les petits bruits d’une pointe de répétiteur parcourant une feuille de papier, ce qui lui donne l’idée de la technique à employer pour enregistrer et diffuser le son.

Par ailleurs, l’invention du téléphone a déjà permis la mise au point du diaphragme. Il est capable de restituer le son. Également , le tube acoustique du conduit permet de guider le son. Edison a donc inventé le phonographe, qu’il a breveté en 1877. Le phonographe peut enregistrer des sons grâce à un diaphragme et une aiguille. Le diaphragme oscille selon la puissance des sons et selon la fréquence des vibrations qui lui parviennent. Ensuite l’aiguille vibre à l’unisson et creuse plus ou moins profondément un sillon sur le cylindre en rotation. A l’envers, les sons sont lus par une aiguille qui touche ce cylindre, les vibrations sont transmises à une membrane. Enfin, elles sont amplifiées par un entonnoir appelé pavillon.

Mais le plus gros problème du phonographe était le matériel de ces cylindres. C’était facile de graver dans la cire, mais les rouleaux étaient également facilement endommagés. En plus, faire des copies était très difficile.

C’est alors Emil Berliner, inventeur allemand, qui a eu l’idée en 1888 de remplacer le cylindre par une plaque circulaire, ce qu’on appelle un disque phonographique. Bien sur le sillon est toujours gravé en spirale, mais désormais uniquement de la zone du bord vers le centre. 

Le matériel pour la production de disques était d’abord du caoutchouc durci et plus tard de la gomme-laque, et enfin avec le développement des matériaux aux XXème siècle, du vinyle.

Une fois mis sur le marché, le gramophone connaît un succès immédiat. Avec ses disques, il s’impose rapidement chez les consommateurs au détriment du phonographe. Grâce à l’accessibilité du matériel, le public pouvait s’offrir un gramophone pour écouter de la musique à la maison.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *