Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Programme local

11:00 12:00

Background

Le harcèlement scolaire “s’est projeté sur internet”

Written by on 27 mai 2020

Au cours du confinement, l’association HUGO! a noté une hausse très inquiétante du nombre de signalements de cyberharcèlement, estimée autour de 43%. L’association en a profité pour prendre de nouvelles initiatives, à l’image des HUGO! Live, qui ont permis d’aider et d’informer près de 80 000 personnes totalement en ligne. La problématique reste vivace mais, avec le Covid-19, elle a comme disparu des agendas politiques.

S’il était revendiqué comme une priorité par les gouvernements européens depuis plusieurs mois, le sujet du harcèlement scolaire a disparu des radars avec l’arrivée du Covid-19. Portant Hugo Martinez, fondateur de l’association Hugo ! l’affirme : le harcèlement n’a pas disparu à la fermeture des écoles, il n’a fait que se déplacer sur internet.

“Avec l’apparition des classes numériques et virtuelles, on a constaté l’apparition de nouveaux outils, qui n’étaient pas forcément utilisés en France, en tous cas dans le primaire et le secondaire. Sur ces outils, on trouve des espaces de discussion que les professeurs ne connaissent pas forcément, eux utilisent plutôt la partie visio-conférence.

Malheureusement, les jeunes en profitent pour s’insulter, se harceler. Et puis surtout, il y a un outil que les professeurs et les écoles ne maîtrisent pas : les réseaux sociaux. Puisqu’il n’y a plus possibilité d’attaquer en réel, les choses se projettent sur la dimension cyber.”

Pourtant, il existe des moyens efficaces de lutter, d’autres pays européens le prouvent régulièrement.

“Il y a surtout les pays nordiques : la Finlande et la Norvège, qui ont mis en place la méthode Pikas. C’est une méthode qui sert à couper la dynamique de harcèlement scolaire.

Or, les fonctionnaires du ministère de l’Education nationale français commencent à défendre cette méthode, ils n’ont même que ce mot à la bouche. Le problème c’est qu’ils présentent cette méthode comme une solution magique.

Les Finlandais et les Norvégiens utilisent cette méthode Pikas pour mettre un terme à la dynamique de harcèlement, mais après, ils accompagnent la victime dans sa reconstruction, avec sa famille. Ce n’est pas une méthode qui va venir répondre à toutes les problématiques.”

En dépit des polémiques, Hugo Martinez souhaite par ailleurs retenir le positif de la récente loi Avia : elle donne, selon lui, une place affirmée aux associations dans la lutte contre le harcèlement en ligne.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *