Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Programme musical

00:00 06:30

Background

L’Europe au devant des catastrophes naturelles – Erwan Quinio

Written by on 6 octobre 2020

Avec l’automne, puis l’hiver, mais aussi avec le changement climatique, dont tout pousse à croire qu’il accentue l’intensité des événements, l’Europe et la France n’échappent pas aux événements naturels les plus dramatiques. Dans ces cas tragiques où la vie des femmes et des hommes se jouent en quelques secondes, tout bascule, la détresse des situations humaines n’a pas de pareil. On le sait, une maison qui prend l’eau, c’est toute une vie qui chavire. Sans compter que parfois, c’est la vie elle-même qui bascule.

Face au chagrin, à la détresse, l’Europe aussi tente d’agir de manière concrète. Pourtant, il y a comme un paradoxe avec l’aide humanitaire européenne.

Oui, plus qu’un paradoxe même. Si nous demandions aux auditeurs quels sont les leviers de l’action européenne dans de telles catastrophes, parions que les résultats seraient décevants. L’Europe est mieux connue pour son action extérieure. Quand les drames se nouent au quatre coins de la planète, on sait ou l’on devine que l’Europe est parmi la première force solidaire à venir aux chevets des populations en y achevant dans les meilleurs délais, sauveteurs, équipements de premiers secours et appuis techniques.

Sauf que l’Europe, ce n’est pas que cela ?

L’Europe, c’est aussi le programme Copernicus. Notre programme d’observation de la Terre de l’Union européenne qui surveille H24 l’évolution de l’atmosphère, du climat. En 2015, le programme européen a tout simplement sauvé la vie de nombreux irlandais en fournissant deux jours en avance les informations satellitaires des plus capitales sur la menace d’inondation.

L’Europe, c’est aussi un fonds de solidarité fort utile dans les cas de dénument les plus extrêmes.

Oui. Le Fonds de solidarité de l’Union européenne (FSUE) a été mis en place pour cela en 2002. Son but : exprimer la solidarité de l’Union européenne à l’égard des régions sinistrées. Le fonds est intervenu dans 80 cas de catastrophes naturelles, parmi lesquels des inondations, des incendies de forêts, des tremblements de terre, des tempêtes et la sécheresse. À ce jour, 24 pays européens en ont bénéficié pour un montant de plus de 5 milliards d’euros. D’ailleurs, on vient d’étendre son champ aux questions sanitaires.

Enfin et pour finir, la solidarité européenne, c’est aussi une solidarité humaine.

Oui, et il est encore moins connu. Mais c’est une action qui mérite de l’être. Nous la devons à Jean-Claude Juncker, l’ancien président de la Commission européenne. 100 000 jeunes européens s’y sont déjà engagés. 2020. Pour la période 2021-2027, la Commission propose d’allouer 1,26 milliard d’euros à ce dernier. Il faut dire qu’il aura malheureusement de quoi faire. En 2016, les inondations en Europe ont fait 6 milliards d’euros de dégâts. Le phénomène est en augmentation de 50% sur les 10 dernières années au niveau mondial. De quoi se faire engueuler donc mais pas que…


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *