Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Background

Pénuries de vétérinaires en milieu rural – l’heure o’ véto #7

Written by on 28 octobre 2020

Est-ce vrai que nous manquons de vétérinaires en milieu rural Christophe Buhot ?

Une enquête de la FVE montre qu’il existe une pénurie de vétérinaires dans les zones rurales et éloignées des centres de vie, et que cela touche 78% des pays interrogés. Même les pays les plus importants en matière d’élevage, comme la France et l’Allemagne, connaissent une telle pénurie, mais pas l’Italie et la Belgique.

Quelles sont les raisons ?

La pénurie de vétérinaires n’est généralement pas liée à un manque de vétérinaires ou de nouveaux diplômés. Elle est la conséquence de plusieurs éléments, qu’on peut citer sans ordre d’importance :

  • Les conditions de travail difficiles avec de longs déplacements, un climat parfois dur, de longues heures de travail
  • Le cadre de vie difficile également. On ne peut pas reprocher aux jeunes vétérinaires de ne pas vouloir s’installer dans une localité où poste et boulangerie ont fermés ainsi que la gare, collèges et supermarchés sont à 30 minutes de route, et les loisirs absents. La diagonale du vide, qui traverse la France des Pyrénées aux Vosges, est une réalité qui s’élargit régulièrement
  • Les jeunes générations aspirent à un équilibre entre vie professionnelle et vie privée ; être vétérinaire reste une passion mais n’est plus un sacerdoce
  • L’absence de modèle économique et de rentabilité parce qu’au final, il s’agit bien de pouvoir gagner sa vie tous les jours
  • Enfin, la tendance plus générale à l’exode vers les zones urbaines

Quelles conséquences ?

Le bien-être des vétérinaires est affecté à cause d’une charge de travail accrue dans ces zones, la santé et le bien-être des animaux sont également touchés, tout comme les éleveurs et l’économie agricole locale.

Que faire ?

Certains pays ont pris des mesures pour s’attaquer au problème avec des stratégies variées, notamment un réseau de vétérinaires financés par l’État dans les pays nordiques, un programme de stages tutorés en France et un programme vétérinaire offrant des subventions pour les services vétérinaires en Écosse. Mais les résultats ne sont malheureusement pas probants.

La désertification vétérinaire est le dernier signe avant la désertification agricole. C’est un phénomène complexe, multifactoriel, qui va bien au-delà d’un simple clivage veto des villes et veto des champs. Le choix est simple : soit rendre ces territoires ruraux délaissés à nouveau attractifs, soit accepter qu’écouter les arbres pousser en suçant les cailloux n’est pas un mode de vie durable, … mais ce n’est que mon avis !

Crédits photo: Pixabay


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *