Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Background

“L’opt-out” de MLP à la Convention des droits de l’homme – Les surligneurs #8

Écrit par sur 29 octobre 2020

Chaque semaine, Tania Racho, du collectif universitaire les Surligneurs, un collectif composé d’enseignants chercheurs qui mettent leurs connaissances juridiques au service du fact checking et du grand public, décrypte pour euradio un fait d’actualité.

Marine Le Pen, présidente du Rassemblement National (RN) a déclaré vouloir un « opting out » (autrement dit un désengagement partiel) de la France de certains articles de la Convention européenne des droits de l’homme (CEDH).

Pourquoi ? Parce qu’elle souhaite pouvoir expulser vers leur pays d’origine et sans restriction les djihadistes étrangers qui ont été condamnés en France puis libérés. Elle cite pour appuyer son propos l’exemple du Danemark ou du Royaume-Uni. Et en effet, dans l’Union européenne des “opt-out” ont été autorisés pour ces pays. 

Mais l’impossibilité de procéder à des expulsions systématiques découle en réalité de la Convention européenne des droits de l’homme, avec le Conseil de l’Europe , qui réunit quarante-sept Etats et n’a rien à voir avec l’Union européenne.

La suite du décryptage des Surligneurs est à lire ici

crédits photo: Kon Karampelas


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *