Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

L’AfterWork

17:00 19:00

Background

Lipstick – Salom Salomé par Mauvais Oeil

Written by on 4 novembre 2020

Grâce à Elina Deschere, partez à la découverte d’un titre diffusé sur euradio qui vous laissera bouche bée !

Mauvais œil, un signe de malchance ayant une influence maléfique. Et bien je vous l’assure, Mauvais Œil, c’est aussi un duo français de musique électro-pop-orientale.

Salam Salomé de Mauvais Œil, un titre qui se joue de l’image de la femme fatale tentatrice à travers un personnage de la mythologie grecque. 

Au-delà de l’ironie du texte, le morceau mélange rai et pop à l’image de la discographie du duo, signé sur le label parisien Entreprise.

Mauvais Œil, c’est la rencontre de deux artistes, Alexis et Sarah.

Sarah, chanteuse d’origine algérienne, aux influences allant de Britney Spears à Kate Bush, sans oublier la musique traditionnelle orientale. Ses textes poétiques s’unissent à la musique d’Alexis, multi-instrumentiste, formé au conservatoire à l’étude de la flûte baroque et digger de musique en tout genre.

Ils définissent leur musique comme de la “bled wave”. Un sacré mélange de synthétiseur, de darbouka, sans oublier la voix sensuelle de Sarah, qui chante aussi bien en français qu’en arabe.

Et d’ailleurs si cette voix vous dit quelque chose, c’est parce que la chanteuse a collaboré sur le titre Al Warda du groupe La Femme.

Mauvais Œil forme un duo qui découvre, ensemble, leur héritage culturel. Des racines algériennes pour Sarah, et roumaines pour Alexis. À l’occasion du Bise Festival au Stereolux à Nantes, euradio leur a tendu le micro, ils nous ont brièvement expliqué ce qui émane de cet héritage.

Extrait enregistrement interview euradio

En découle donc une musique pleine de métaphores et de mythes pour ce duo charismatique qui s’impose comme une sorte d’ovni dans le paysage de la pop française, et ils y ont largement leur place.

Salam Salomé de Mauvais Œil, à écouter sur les ondes d’euradio.

Toutes les Lipsticks proposés par Elina Deschère sont à retrouver ici


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *