Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Background

Marche mondiale pour le climat : les jeunes ne baissent pas les bras

Écrit par sur 24 mars 2021

Ce vendredi 19 mars à Nantes, plus de 2000 jeunes se sont réunis à l’occasion de la mobilisation mondiale pour le climat. La marche a été organisée par la section nantaise de Youth for Climate, branche française du mouvement Fridays For Future, et le syndicat étudiant Solidaires Etudiant-es

Les problèmes liés au dérèglement climatique et la précarité étudiante sont en effet étroitement liés, car les jeunes voient leur futur compromis par la dégradation de l’environnement et surtout par l’inaction politique face à ce problème, comme Gloria de Youth for Climate nous l’explique: “le climat c’est une cause toujours pas réglée, et notre futur est en danger. Donc on est là parce qu’il faut qu’il y ait une action des politiques”.

Depuis la première marche mondiale pour le climat en 2019 portée par l’association Fridays for Future, davantage de jeunes prennent conscience de l’enjeu environnemental, et l’écologie est de plus en plus présente dans le débat public. Néanmoins, selon Gloria, l’action politique peine à être à la hauteur de ces défis: “les jeunes ont de plus en plus conscience de ce qui se passe, mais du niveau des politiques il n’y a vraiment presque rien qui est fait et c’est vraiment quelque chose auquel il faut remédier”.

Les militant.es sont très déçu.es aussi face au manque d’initiative au niveau européen. Corentin de Solidaire étudiants rappelle, en effet, que les objectifs de la COP21 ne sont toujours pas atteints. De plus, la récente réforme de la PAC ne trouve pas d’approbation auprès des organisations environnementales, qui estiment que le budget alloué à la PAC n’est pas suffisant pour atteindre les objectifs du nouveau Pacte vert européen, le plan massif d’investissements pour la transition écologique européenne.

Les manifestations pour le climat comme celle de vendredi dernier continuent donc d’être un moment où les jeunes font front commun pour demander une action politique de grande envergure face à l’urgence environnementale et à la précarité étudiante, afin d’établir une véritable justice sociale et climatique.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Continuer la lecture