Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Programme musical

00:00 06:30

Background

Le Comité d’éthique Animal, Environnement, Santé – L’heure o’ véto

Écrit par sur 25 mars 2021

Cette semaine avec Christophe Buhot, nous parlons du Comité d’éthique Animal, Environnement, Santé, créé en décembre 2018 par le Conseil national de L’ordre des Vétérinaires.

Cette création est une recommandation du livre blanc de VetFuturs France. La composition de ce comité est pluridisciplinaire et fait appel à des représentants de la société civile et de la communauté scientifique ayant une compétence et un intérêt pour les questions éthiques. Ce comité indépendant est présidé par Monsieur Louis Schweitzer et comprend 14 membres nommés pour une durée de 3 ans et choisis par le Conseil de l’Ordre des vétérinaires.

Pourquoi cette création ?

L’avis de la profession est de plus en plus sollicité sur des sujets qui dépassent très largement son cœur de métier historique comme le bien-être animal, la santé publique, l’environnement et la biodiversité. Utilisateur de biotechnologies et d’algorithmes intelligents dans un futur proche, le vétérinaire est désormais un acteur attendu et engagé de la société. La société civile attend donc de la profession un message en concordance avec les évolutions mentales, sociales, sociétales, politiques et technologiques. Ce message doit être avant tout le fruit d’une réflexion dans le calme, c’est-à-dire à l’abri de toute pression, en dehors de tout contexte médiatique et de toute polémique.

Comment fonctionne ce comité ?

Le comité se réunit 3 fois par an après avoir été saisi par le Conseil National de l’Ordre des Vétérinaires. Il est à la disposition de toute profession ou organisme en lien avec l’animal, l’environnement et la santé publique. Son avis est purement consultatif et toujours public.

Le comité a-t-il déjà rendu un ou des avis ?

Oui, le comité a publié en juillet 2020 ses deux premiers avis. Le premier traite de l’euthanasie non médicalement justifiée des animaux et le deuxième de l’usage des objets connectés sur l’animal, et notamment de l’utilisation et de la gestion des données produites.

Concernant l’euthanasie, il s’agit là d’un sujet complexe et difficile auquel les vétérinaires sont régulièrement confrontés, le plus souvent à cause de l’état de santé d’un animal ou pour des raisons réglementaires comme un animal dangereux, mais également dans des situations plus problématiques, comme celle des animaux de rente représentant une non-valeur économique, ce qui peut être alors un cas de conscience pour le vétérinaire.

Le comité émet donc tout une suite de recommandations à destination de l’Ordre des vétérinaires, des pouvoirs publics et des praticiens.

Une de ses principales recommandations est, suite au constat de l’absence de définition claire de l’euthanasie dans le code rural, de proposer que l’euthanasie y soit définie comme un « acte vétérinaire consistant à provoquer la mort d’un animal avec un minimum de souffrance ou de détresse, qui est pratiqué lorsque le vétérinaire estime qu’il est justifié au vu des circonstances médicales, réglementaires, humanitaires, économiques, sanitaires ou environnementales », et qu’il soit précisé « que cet acte ne peut être envisagé qu’après avoir épuisé en conscience la recherche de solutions alternatives ».

Dans son avis, le comité d’éthique insiste également sur le fait que le vétérinaire a le devoir de privilégier l’intérêt collectif, ce qui permet de justifier l’euthanasie d’un animal représentant une menace pour la santé animale ou la santé publique.

Et quid de l’avis sur les objets connectés ?

Et bien, Laurence, vous le saurez en vous connectant à la prochaine chronique !

Interview réalisée par Laurence Aubron

Pour en apprendre plus sur le Comité d’éthique Animal, Environnement, Santé, rendez-vous ici

Toutes les chroniques “Heure o’ véto” de Christophe Buhot sont à retrouver juste ici


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *