Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Soho Radio

20:00 22:00

Background

Album européen de la semaine – Luci e Guai par Crimi

Écrit par sur 3 mai 2021

Pays : France

Artiste : Crimi

Nom de l’album : Luci e Guai

Label : Airfono

Date de sortie : 02 avril 2021

Description en 3 mots : soul, sicile, raï

Notre Emoji pour décrire cet album : ☀

Dernier clip en date :

Notre photo préférée :

Description en plus de 3 mots :

Crimi c’est ce genre de mélange inopiné que seule la passion anime. Le lyonnais Julien Lesuisse reprend racine avec ses origines italiennes et nous livre un premier LP ensoleillé et audacieux : Luci e Guai (chez Airfono). D’abord sideman dans les groupes Mazalda ou la Squadra Zeus, le saxophoniste s’affirme aujourd’hui frontman et chanteur dans cet opus entre ethio-jazz et gammes orientales. Après trois années de recherche et d’expérimentations, les musiciens accouchent d’un projet entièrement chanté en dialecte Sicilien.

On parle ici de “Soul sicilienne” : un melting-pot culturel poreux, de Oran à Naples en passant par Palerme, entre Raï et chanson, le tout imprégné d’un funk poisseux provenant tout droit de la Nouvelle-Orléans. L’album transmet cette diversité comme une histoire ancrée dans un terroir d’ici et là bas : Mano d’oro raconte l’exode des immigrés venus travailler dans le nord de l’Europe.

Ce nom d’opus, “Lumière et Embrouille”, traduit déjà cette complexité arabo-sicilienne, mais a surtout pour volonté de refaire vibrer la tradition à travers des chansons originales. Pourtant, on ne veut pas trahir l’esprit originel du groove : La vicaria ou La virrineda ce sont aussi bien des reprises de Rosa Balistreri que des réappropriations réussies.

Les musiciens se sont dévoués à la créativité de Julien Lesuisse en empruntant et mélangeant des genres. Chi ci talia ? émerge de cette dévotion pour l’artiste habité par sa passion de la diversité trans-méditerranéenne : “Si je me demande ce que je veux faire c’est ça, c’est ce qui m’excite le plus au monde”.

Ici un accent tonique surprend l’attention, là une rythmique suspend l’écoute, que ce soit dans “Lo nilo” ou encore Conca d’oro, les deux pistes surement les plus à l’opposé, on aime ce disque bien ficelé sans être pour autant facile. Juste la trame parfaite pour relier tous les fils qui tissent la complexité d’une personnalité, du jazz à la chanson, d’ici et d’ailleurs.

Des mélodies bien troussées, portées par un son de groupe : Un “funk d’été”, à la fois très codé et très libre, mais surtout très radieux.

Profitez de notre album européen de la semaine en écoutant un nouveau titre, tous les jours à 11h et 16h sur les ondes d’euradio !


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Continuer la lecture