Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Détours du monde

14:00 15:00

Background

SESAME – Eurêka 21

Écrit par sur 19 mai 2021

Cette semaine dans Eurêka 21, découvrez le projet “SESAME“. L’objectif ? Favoriser le développement de projets agricoles en milieu urbain et périurbain.

Pour en parler, nous recevons Lauriane Garcia Traoré, chargée de mission à l’IRFEDD (Institut Régional de Formation à l’Environnement et au Développement Durable), chef de file du projet SESAME.

L’IRFEDD est un organisme de formation professionnelle qui se questionne sur l’évolution des compétences, métiers et formations, en rapport avec ces enjeux de développement durable et de transition écologique.

Genèse du projet

Le projet SESAME est né des suite d’une étude poussée de l’IRFEDD sur la question de l’évolution des compétences dans le secteur de l’agriculture urbaine, périurbaine et des systèmes alimentaires territorialisés.

Cette étude a donné lieu à une formation expérimentale test à destination des porteurs de projet en agriculture urbaine et périurbaine. Les collaborateurs constatent alors une forte demande de la part de ces futurs entrepreneurs.

Pour y faire face, l’IRFEDD s’entoure de partenaires en France, en Espagne et en Italie. Le projet SESAME est alors lancé. Pour mener à bien leurs actions, les partenaires du projet ont pu bénéficier d’un financement de l’Union européenne, dans le cadre du programme Erasmus Plus.

Deux parcours de formation distincts

Comme nous l’explique Mme Garcia Traoré, le projet SESAME permet le développement de deux parcours de formation :

  • Un premier destiné aux entrepreneurs et porteurs de projets. Ces derniers sont formés en centre de formation professionnelle agricole en France, Italie et Espagne.
  • Un second en micro-learning, destiné aux agents et élus des collectivités territoriales des 3 pays partenaires.

L’objectif, c’est d’accompagner le déploiement des projets agricoles sur les territoires.

Lauriane Garcia Traoré

Par exemple, si sur un territoire donné, un élu souhaite mettre en place des projets agricoles, il faut qu’il ait derrière lui une équipe compétente pour le faire. De même, si un entrepreneur veut monter son propre projet en agriculture urbaine ou périurbaine, il faut également qu’il ait les compétences pour le faire.

Un projet adapté aux contraintes territoriales

Dans le milieu urbaine et périurbain, le foncier est “extrêmement contraint”. Cela veut dire que, de façon générale, les parcelles sont plus réduites. Par conséquent, les projets agricoles développés doivent s’adapter.

Cela peut se faire sous différentes formes, comme par exemple :

  • développer de la culture de fruits et légumes sur toit,
  • des fermes high tech ayant recours aux nouvelles technologies,
  • le développement d’un projet d’hydroponie ou aquaponie en milieu urbain.

Le projet SESAME est encore aujourd’hui au stade de l’expérimentation. Mais les remontées terrain ont déjà permis aux partenaires de faire quelques ajustements. Ils cherchent aujourd’hui à produire des modules de formation qui soient mieux adaptés aux besoins locaux, et utilisables par tout type d’acteurs souhaitant monter en compétence.

Pour en apprendre plus sur le projet SESAME, rendez-vous sur le site internet de l’IRFEDD.

Interview réalisée par Laurence Aubron / montage: Cécile Dauguet / Rédaction et mise en page : Pauline Amirault

Chaque semaine, en partenariat avec les équipes d’Eurêka 21’, euradio revient sur les bonnes pratiques européennes en matière de développement durable et de coopération territoriale.

Toutes les chroniques d’Eurêka 21 sont à retrouver ici

Image par Alexandra Lowcactus de Pixabay


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *