Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Programme musical

22:00 24:00

Background

Des diables et des saints de Jean-Baptiste Andrea – La case des pins

Écrit par sur 27 mai 2021

Chaque semaine, François Delay, Clémence Villefranche et Mathilde Vrignaud de La case des Pins nous présentent un livre de leur sélection.

Cette semaine François Delay vous présente Des diables et des saints, un roman de Jean-Baptiste Andrea, paru aux éditions Iconoclaste.

Des diables et des saints raconte l’histoire de Joseph, un vieil homme qui joue divinement bien du Beethoven sur des pianos publics. Il joue dans les gares, dans les aéroports. Mais la question qui se pose, c’est comment un virtuose joue au milieu du brouhaha et des voyageurs indifférents ?

Il explique qu’il attend. Mais il attend quoi ? Qui ? Pourquoi ?

Grâce à Jean Baptiste Andrea, dans ce roman, on va repartir dans le passé de Joseph. 50 ans plus tôt. Où il va vivre un drame. Il devient orphelin et est envoyé dans un orphelinat au fond d’une vallée des Pyrénées. Cet orphelinat s’appelle Les Confins. Tout est dans le nom…

Après Les Confins il n’y a plus rien. On recueille les abandonnés, les demeurés. Les journées sont faites de routine, de corvées, de maltraitance. L’Abbé qui dirige cet enfer est un grand inquisiteur et est assuré par quelqu’un qui joue un rôle de “pion”, comme on en connaissait tous dans certains lycées.

Pour résister à la maltraitance, Jo va se lier d’amitié avec d’autres camarades et tous vont se réunir la nuit pour écouter une émission de radio.

Il y a notamment dans ce livre un passage extraordinaire où tous racontent l’histoire la plus triste qu’ils connaissent. En fait l’histoire de leur vie. Ce sont des pages sublimes. Sur un plan littéraire c’est remarquable.

Ce roman parle donc de la rudesse d’une éducation stricte, mais aussi d’amitiés fortes et aussi et surtout d’amour. Jo va tomber amoureux de Rose, à qui il est sensé enseigner le piano.

Il y a un vrai souffle romanesque dans ce roman. C’est un roman de coeur qui parle, comme toujours avec Jean-Baptiste Andrea, d’enfance, cette étape fondatrice de toute une vie. Où c’est parfois très dur, mais où tout est possible. C’est une très belle histoire !

François Delay

Jean-Baptiste Andrea, Des diables et des saints, éditions L’Iconoclate.

Tous les livres proposés par la Case des pins sont à retrouver juste ici !


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *