Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Background

Les chroniques

Comme tous mardis, retrouvez votre chronique : Tous les chemins mènent en Italie. Nous sommes comme tous les mardis en compagnie de Marylisa qui aujourd’hui va nous faire le point sur l’Europe du vin. D’après des chiffres compilés par Vin & Société, l’Europe est le premier producteur et premier exportateur de vin au monde ! […]

Les Surligneurs est un collectif d’enseignants-chercheurs en droit qui se sont fixé comme mission de remettre le droit au cœur du débat public.Cette semaine, ils se penchent sur la commission de contrôle des listes électorales, avec le cas Clément Masson.Retrouvez tous les surlignages sur le site lessurligneurs.eu/

Dans cet épisode ERASMUS STORY, Marie Hamon, jeune nantaise, nous raconte en quoi Strasbourg lui permet de vivre ses études dans l’interculturalité.

Aujourd’hui Melina Charalampous revient sur les années 1950, au début de l’histoire de la construction européenne.

Comme tous les mardis, retrouvez à Strasbourg votre Chronique Tous les chemins mènent en Italie. Marylisa Alemi nous parle aujourd’hui des différents dialectes parlés là-bas.

Les Surligneurs est un collectif d’enseignants-chercheurs en droit qui se sont fixé comme mission de remettre le droit au cœur du débat public.Cette semaine, ils se penchent sur la liberté d’expression à l’occasion de l’affaire Griveaux/Pavlenski.Retrouvez tous les surlignages sur le site lessurligneurs.eu/

Valentin du Temple du Jeu à Nantes

Pour notre chronique sur les droits humains de la semaine, nous nous rendons en Tchétchénie. Récemment, la journaliste russe Helena Milashine, celle qui avait sorti l’information sur les ratp et les tortures des LGBTI+ dans le pays. Nous avons joint Alexander Artemiev, responsable à Amnesty International en Russie. Tendez l’oreille, la liaison n’est pas excellente.

Ce matin, pour notre chronique hebdomadaire sur les droits humain, Aymeric Elluin, chargé de plaidoyer Armes à Amnesty International France, nous explique pourquoi son association s’inquiète d’un navire qui doit accoster prochainement à Cherbourg.