Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Programme musical

15:00 16:00

Current show

Programme musical

15:00 16:00

Background

La chronique de Flora Vidal – Zara-gate

L'édito du jeudi 14 March 2019

[PODCAST]

Comme chaque jeudi matin on retrouve Flora Vidal, pour parler mode.

Aujourd’hui dans Eurotrend vous nous parlez d’un mannequin qui a fait coulé beaucoup d’encre ces dernières semaines.

Elle s’appelle Jing Wen. Mannequin d’origine chinoise. 25 ans, 1m78, filiforme. Elle défile pour les plus grands : Louis Vuitton, Prada, Chanel, et fait la Une des magazines de mode les plus reconnus. Tous les designers se l’arrachent et elle fait parti du top-50 des mannequins les plus « bankable » selon le magazine en ligne models.com

Bref, Jing Wen a tout pour elle et pourtant… si elle est adulée en Europe, ce n’est pas forcément le cas dans son pays d’origine. Nul n’est prophète en son pays comme on dit.

C’est une photo illustrant la nouvelle campagne de produits de beauté ZARA qui a mis le feu aux poudres.

Sur cette photo Jing Wen apparaît au naturel, maquillée d’un simple rouge à lèvre de la marque, le teint légèrement hâlé, laissant apparaître ses tâches de rousseur.

Seulement voilà, si les tâches de rousseur reviennent à la mode et s’affirment cette saison comme un critère de beauté en Europe, et bien en Chine, les tâches de rousseur ne séduisent pas du tout.

Un véritable tollé ; sur la toile, chacun y est allé de la sienne. La photo est devenue virale. Twittée, re-twittée et commentée les Chinois s’indigent en fait que les standards de la beauté occidentale leur soient ainsi imposés.

« Insulte à la Chine ! » s’indignent de nombreux internautes, pendant que d’autres défendent la vision du géant espagnol qui depuis quelques années s’emploie pourtant à diversifier ses modèles, en choisissant des mannequins plus représentatifs.

D’autant que selon la marque, cette campagne n’était pas uniquement destinée au marché asiatique et qu’elle s’adressait aussi à l’ensemble de la clientèle ZARA à travers le monde. Et c’est dire si cette clientèle est importante. Puisque ZARA c’est plus de 2 000 points de vente à échelle internationale. Plus d’une centaine de boutiques rien qu’en France.

Aucune déclaration de la part de la principale intéressée. Jing Wen affirme juste aimer ses tâches de rousseurs comme elles sont. Et c’est l’essentiel -célébrons la beauté sous toutes ses formes, c’est un peu le mot d’ordre qui règne en ce moment dans le monde de la mode en Europe et on ne peut que s’en réjouir.

Mais le « Zara gate » comme l’appellent déjà les fashionistas averties nous rappelle que la mode est loin d’être un phénomène universel et que personne ne peut prétendre au monopole du bon goût qui par définition reste très subjectif…

Merci Flora, on rappelle que cette chronique est à retrouver dès à présent sur votre site pamelacopson.fr

À la semaine prochaine !

La matinale d’Euradio

Débutez la journée avec l'essentiel de l'info européenne !

More info