Nantes

Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Current show

Background

Love is in the kitchen

Eugène Sandoz 11 February 2019

 

En ce lundi 11 février, à trois jours de la Saint Valentin, notre éditorialiste culinaire a décidé de nous parler d’amour et de nourriture.

Amour et assiette font bon mariage. Peut-être pas comme l’entend le grand romantisme … Mais on est tous d’accord pour dire qu’il y a quelque chose de charnel dans le fait de manger et de cuisiner, non ? Alors, même pour les célibataires, rien de mieux que ce fameux 14 février : le « Valentine’s day » pour en parler : LOVE IS IN THE KITCHEN.  

Une amie me racontait justement son weekend avec son copain. Alors dimanche en sortant tout juste de table vers 15 heures, ils ont décidé de manger des crêpes. De mon côté, je m’apprêtais à visiter une exposition en amoureux. Il y avait trop de queue. Nous sommes donc allés goûter. Cette même amie m’a faite remarqué : « tu ne trouves pas que quand on est en couple… On mange tout le temps ? »

Et bien si ! L’amour, ca veut dire : passer beaucoup de temps non pas au lit, mais à table justement ! Qui n’a jamais pris du poids en début de relation ? Les petits kilos d’amour, parfaits pour former les poignets d’amour.

Car manger, c’est aussi aimer. Cuisiner pour sa moitié, c’est une grande démonstration d’amour et de partage. « Fait avec amour » désigne bien un plat pour lequel on a donné du temps, avec lequel on veut régaler. Il y a quelque chose de sexy dans la cuisine : c’est toucher les aliments, les regarder, les rendre plus beaux et plus bons.

Un peu comme… aimer finalement !

D’ailleurs, quand on regarde nos expressions coquines, on retrouve presque toujours du vocabulaire d’origine culinaire.

Il y a les expressions les  plus populaires, comme « les miches de pains, » qui se transforment en paires de fesses. Sans oublier les plus vulgaires, comme la moule ou l’abricot pour parler du sexe féminin (d’ailleurs, manger des moules à la Saint-Valentin  ne serait peut être pas l’idée la plus glamour). En Italie, pour désigner la vulve on parle de la figua « la figue ». Alors bien sur les émoticons, ces petits dessins 2.0 qui permettent de communiquer virtuellement, ne passent pas à côté du rapport fait entre nourriture et sexe. Ainsi, une aubergine se retrouve souvent dans nos textos, ou sextos pour désigner un pénis. Une pêche, pour parler de fesses.

Il y a les expressions plus anciennes, dont on ne connaît pas forcement l’explication.
Par exemple, « avoir un pépin, » pour nous, c’est avoir un problème ! En argot au XIXème siècle, ça voulait dire : s’enticher de quelqu’un et même tomber en ceinte. Et bien sûr, les expressions comme « je te croquerai », « je vais te bouffer » ou « tu es si chou ». Enfin moi je trouve que même un bon gros camembert, c’est sexy.

Enfin il y a quand même des aliments plus sexy que d’autres … non ?

Ce genre d’ingrédients à mettre dans vos recettes ce jeudi … Et bien placez-y discrètement des petite chose aphrodisiaques. Ca n’a rien à voir avec une potion magique pour pousser la personne à tomber à dans vos bras. Bien sûr !
Mais un peu de gingembre par-ci, d’asperge par là, de cacao ici. Ca peut faire monter la température.
Oui, ce n’est pas un cliché. Le gingembre, cette plante vivace, en plus d’être délicieuse et au goût très prononcé a des vertus aphrodisiaques. C’est le « gingérol » qui fait de l’effet. En fait, il stimule et revitalise l’organisme. En plus, il faciliterait l’afflux de sang, ce qui pourrait être un viagra naturel car ca favorise l’érection.

L’asperge, en dehors de sa forme phallique, provoque la production de testostérone. Mais pour cela, il faudra attendre le printemps. Le cacao, ce n’est pas tout à fait démontré. Mais c’est l’une vertu qu’on lui accorde. De toute façon, le chocolat c’est bon et gourmand, ca vous aidera forcément à vous faire aimer encore plus !

Alors pour votre diner de Saint-Valentin, je vous recommande une petite mousse au chocolat au gingembre. Cuisinez ensemble, aimez vous et régalez vous. Et pour ceux qui sont seuls, celles qui sont seules, ne vous oubliez pas. Une bonne pizza, c’est parfait toute l’année, même ce jour auquel vous n’avez peut-être même pas encore pensé.

Aimez-vous l’Europe ?

Parce que nous oui !

More info