Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Programme musical

00:00 06:30

Background

Grand oral pour Sylvie Goulard

Écrit par sur 2 octobre 2019

Deux de ses collègues, les commissaires de la Roumanie et de la Hongrie, ont déjà été refusés par les eurodéputés. La pression était forte pour Sylvie Goulard cet après-midi à Bruxelles quand elle s’est faite interroger par le parlement.

Les députés du parlement européen viennent d’examiner l’aptitude de Sylvie Goulard en tant que commissaire pour le marché intérieur, l’industrie et la défense cet après-midi. La commission parlementaire du marché intérieur et de la protection des consommateurs et celle de l’industrie, de la recherche et de l’énergie ont profité de cette occasion pour l’interroger sur sa vision politique.

Goulard a souligné qu’elle poursuivait la ligne de la présidente de la commission Ursula von der Leyen : “Dans un monde incertain, la préservation de nos libertés, de notre prospérité, de notre modèle social dépend de notre capacité à mener à bien la transition écologique et la transformation numérique”, dit-elle dans son plaidoyer d’ouverture.

“I am clean”

Cependant les attaques des députés les plus ardents concernaient plutôt son histoire controversée que son agenda politique : l’affaire des emplois présumés fictifs des assistants des eurodéputés du MoDem dont les enquêtes sont encore ouvertes. A cela s’ajoute son travail de consultante pour un think tank américain, l’Institut Berggruen, de 2013 à 2016 pour lequel elle était rémunérée plus de 10 000 euros par mois pendant qu’elle était eurodéputée.

” I am clean” – “Je suis propre” a-t-elle répondu aux députés. “J’ai tout déclaré. Tout était légal.”


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *