Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Background

Incendies, études supérieurs et enjeux pour 2020 : La revue de presse locale

Written by on 6 janvier 2020

Nouvelle année et pour le moment, le seul grand point commun dans presque l’intégralité de vos quotidiens de ce matin, c’est la publicité de la Poste.

Sinon, c’est “L’Apocalypse” en Une de Vaucluse Matin, qui revient largement sur les incendies en Australie.

Des incendies qui semblent incontrôlables, qui ont déjà fait 24 morts humaine, plus de cent mille déplacés mais surtout plus de 500 millions d’animaux morts.

C’est le même sujet que l’on retrouve en Une de l’Alsace, qui, avec une photo crépusculaire, titre “L’enfer austral”. Et le quotidien de rappeler que pour le moment, c’est deux fois la superficie de la Belgique qui est partie en fumée.

Moins apparent que ces incendies colossaux, la Voix du Nord titre tout de même sur une autre catastrophe environnementale en cours : “Petit à petit.. l’oiseau ne fait plus son nid” titre en effet le quotidien.

Et de rappeler que dans les Haut-de-France, c’est une espèce sur deux d’oiseau nicheur qui est menacé d’extinction où proche de l’être.

En lien, ou peut-être pas selon votre position sur la surpopulation, le Dauphiné libéré titre lui sur les chiffres de population de l’Insee de l’année dernière.

C’est ainsi que l’on retrouve en une “1,28 millions d’Isérois”.

Des chiffres de l’Insee qui, comme tous les ans, font les choux gras de la presse, Nord Littoral qui adresse comme on le nomme dans la profession, un marronnier, un sujet mille fois traité mais suscite toujours l’intérêt : “Les prénoms chéris des calaisiens”.

Toujours dans les chiffres, la Charente Libre elle consacre sa Une au “mille étudiants de plus à la rentrée 2020” avec l’ouverture de seize nouvelles formations supérieures.

Les bilans de l’année passé attirent au moins autant que les prévisions pour l’année à venir, ce que l’on retrouve par exemple en Une de l’Indépendant, qui titre “Ce qui attend Perpignan pour l’année 2020”, dans sa version de Perpignan bien entendu.

Autre occurrence, dans la Presse de la Manche cette fois-ci, qui titre “Les grands enjeux de l’année 2020”. Et le quotidien de citer les élections municipales, les hôpitaux et bien sûr, le Brexit prévu pour la fin du mois.

Il est un pour qui l’année sera particulièrement compliquée, un sujet dans lequel le Midi Libre plonge. Un sujet qui lui aussi concerne des grandes prévisions : “Pour Macron, une année explosive”.
Le président de la république française qui devra bien entendu faire face aux enjeux qui j’ai cité plus tôt, les élections municipales, les hôpitaux et le Brexit.

Mais aussi, la réforme de la dépendance, la loi bioéthique, ou encore, bien sûr, la réforme des retraites.
La contestation ne s’est pas tu pendant les vacances.
Même si le Parisien se demande si nous sommes maintenant à “l’Heure du compromis”.
Pourtant, plus encore que tout le reste, il est une chose que la passage à la nouvelle année n’a pas changé, mais qui le doit tant la situation est grave : les féminicides, le fait de tuer une femme parce que femme, ont repris de plus belle.

Le collectif Nous Toutes en dénombre déjà trois depuis le début de l’année, il y a six jours.

Tout cela, c’est bien entendu à retrouver dans vos quotidiens ce matin.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *