Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Programme musical

00:00 08:00

Background

Les bonnes résolutions des commissaires européens : L’édito de Louise Guillot

Written by on 6 janvier 2020

Bonjour Louise Guillot, et très bonne année !
Alors Louise ce matin vous vous demandez quelles bonnes résolutions ont bien pu prendre les Commissaires européens pour 2020, c’est bien ça ?

Louise : Oui, tout à fait Eugène. Car qui dit nouvelle année, dit nouvelles résolutions ! Saviez-vous que la coutume remonte aux Babyloniens et aux Romains, qui à l’époque profitaient du passage à une nouvelle année pour rembourser les dettes qu’ils avaient envers leurs dieux, rendre ce qu’ils avaient emprunté et remettaient ainsi les compteurs à zéro pour repartir du bon pied ? Et bien cette tradition s’est perpétuée et encore aujourd’hui on profite de la nouvelle année pour se promettre qu’on va faire plus de sport, manger plus équilibrer ou encore arrêter de fumer.
Suivant la tradition, je me suis donc demandée quelles bonnes résolutions les Commissaires européens ont-ils bien pu prendre pour 2020. Je n’ai malheureusement pas pu leur poser la question directement, alors j’ai fait travailler mon imagination.

Eugène : Commençons donc par la présidente de la Commission Louise. Selon vous, quelle sera sa bonne résolution pour 2020 ?

Louise : Je pense qu’Ursula von der Leyen a pris la résolution d’être plus écolo et va voir la vie en vert en 2020. Prendre moins d’avion et plus le train, faire du vélo dans les rues ultra-polluées du quartier européen à Bruxelles, manger bio à la cantine du Berlaymont, voilà autant de petits gestes quotidiens qu’elle va pouvoir faire pour sauver la planète. Car Ursula l’a promis avec son « European Green Deal », ou pacte vert en français, elle veut faire de l’Europe le continent leader de la lutte contre le réchauffement climatique. Mais après avoir présenté ce Green deal en décembre dernier, il s’agit maintenant de décortiquer ce qu’il y a à l’intérieur et de présenter les réformes législatives que cela implique.
A ce titre, je pense que Frans Timmermans, le vice-président en charge du Green Deal justement, va également avoir du pain sur la planche et va aussi voir la vie en vert en 2020…

Eugène : Qu’en est-il Louise d’autres vice-présidents comme Margrethe Vestager ?

Louise : Pour Margrethe Vestager, c’est clair il va falloir se lever tôt en 2020. Car en lui confiant un portefeuille de responsabilités très large, allant de la politique de concurrence aux dossiers numériques et comprenant par exemple la protection des données personnelles ou encore l’intelligence artificielle, Ursula von der Leyen veut mettre le paquet pour créer des champions européens. Et ce autant dans le domaine industriel que numérique. Heureusement pour elle, Margrethe Vestager pourra compter sur l’aide de deux commissaires, j’ai nommé Mariya Gabriel et Thierry Breton.
Pour ce qui est de Valdis Dombrovskis, le vice-président en charge de l’économie, 2020 rimera certainement avec patience. Et il lui en faudra de la patience pour accomplir ce que la présidente von der Leyen lui a demandé : à savoir de renforcer le rôle de l’Euro sur la place financière internationale, de mettre en œuvre le pilier européen des droits sociaux ou encore de réformer le Semestre européen pour intégrer les objectifs du développement durable des Nations Unies.
Alors, je vois malheureusement que l’heure tourne Eugène et je n’aurai pas le temps de détailler mes prédictions de bonnes résolutions pour les 28 commissaires, mais j’espère quand même en avoir quelques-unes de juste. Rendez-vous en décembre prochain pour savoir si les Commissaires les ont tenues ces résolutions !


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *