Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Soho Radio

20:00 22:00

Background

Epargne, escalade et campagnes : La revue de presse locale

Written by on 20 janvier 2020

“Epargne : les placements qui rapportent” titre L’Alsace.
Ce matin, beaucoup de vos quotidiens reviennent sur ce que l’on surnomme souvent “le nerf de la guerre”, c’est-à-dire l’économie.

On vous parle des économies des français justement, comme dans l’Alsace ou dans le DNA, qui titre “Sans risque, l’épargne ne rapporte plus”.

La semaine dernière, le “placement préféré des français”, le livret A, a vu son taux d’intérêt baisser. Aujourd’hui les deux quotidiens font le bilan sur les placement alternatifs.

Et le DNA de rappeler que “aujourd’hui, l’épargne efficace est à chercher en bourse, mais non sans risque”.

Car bien sur, la bourse peut monter vite… mais descendre tout aussi vite.

Ailleurs dans votre presse matin, on vous parle d’un autre investissement qui peut lui aussi monter et descendre, mais, à moins d’un physique exceptionnel, bien moins vite que la bourse.

“15 millions pour le plus grand mur d’escalade de France” titre l’Est Eclair. Libération Champagne qui surenchéri et titre “un montant sans précédent pour le futur mur d’escalade”. 140 mètres de haut et 18 de longueur. De quoi faire saliver les fans d’escalade.

Et lorsque l’on parle d’escalade, je ne sais pas pour vous, mais moi, je pense régulièrement aux yamakasis, du film de 2001 de Ariel Zeitoun, Julien Seri. Film qui a popularisé le Parkour, le déplacement urbain accrobatique, en France.

Et pauvre d’eux, mais les yamakasis n’ont que peu de temps pour grimper certaines tours en Terre d’Opale.

Nord Littoral titre en effet : “Treize tours à démolir d’ici à 2029”.

Autre ville, autre démolition. A Nice, le quotidien éponyme titre “Estrosi veut raser l’acropolis et T-N-N”.

Alors bien sûr, l’annonce est à prendre avec des pincettes, puisqu’il s’agit d’une promesse de campagne pour un maire qui concourt pour son troisième mandat. Et comme le prévient Anatole France dans l’Île au Pingouin : “Les promesses coûtent moins que les présents, et valent beaucoup plus. Jamais on ne donne autant que lorsqu’on donne des espérances”

Et c’est justement à cette période de promesses que s’intéresse ce matin l’Union, qui revient et qui boucle pour nous le sujet de l’économie, des économies.

“Le grand écart des dépenses de campagne”. L’Union revient, uniquement pour Reims, sur les dépenses des candidat, avec un constat : le candidat sortant dépense bien plus que les autres. Paye-t-il les dettes de ces précédente promesse ?

La réponse ainsi que beaucoup d’autres, c’est à retrouver dans les pages de vos quotidiens ce matin !


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *