Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

LES EXTRAS

17:00 20:00

Background

Le chiffre du jour : 5 000 000

Written by on 11 mars 2020

5 millions. C’est le nombre de follicules pileux, que tout un chacun possède sur son corps. Hommes et femmes disposent ainsi du même nombre de poils, sans forcément le savoir. La seule différence réside dans l’épaisseur et la longueur. Chez les femmes, les poils sont ainsi moins visibles, en raison d’une stimulation hormonale différente. Entre une personne imberbe et une personne poilue, c’est la même chose : il n’est question que d’épaisseur, et parfois de couleur. Des facteurs qui peuvent modifier notre perception.
1 million de poils sur la tête et 4 sur le corps, l’espère humaine n’est pas en reste vis-à-vis des autres mammifères. Leur mission : protéger la peau des agressions extérieures. Si pour les animaux, il s’agit plutôt d’un pelage, d’une crinière ou d’un crin ; chez l’Homme, le poil se matérialise par des cheveux et du duvet, des cils et des sourcils, de la barbe et d’autres follicules répartis ailleurs sur le corps.
Mais alors pourquoi la broussaille de l’épiderme fait-elle parfois si peur ? Alors que pour l’homme, le poil a longtemps été symbole de virilité ; il l’est toujours aujourd’hui sur le visage, mois sur le reste du corps. Une nouvelle image de la masculinité qui n’hésite plus à s’épiler ou se raser les jambes, le torse et le bas ventre, voire les parties intimes. Côté féminin, la guerre du poil est toujours d’actualité. Même si les mouvements contestataires féministes revendiquent la fin du “diktat de l’épilation”, l’élimination systématique des poils chez la femme est une pratique très ancrée dans la société occidentale, en raison d’une pression sociale très forte en la matière. C’est presque une norme sociale.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *