Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Background

Par Toutatis, le ciel tombe aussi sur la tête de la Tchéquie

Written by on 24 mars 2020

La France déplore ce mardi le décès d’Albert Uderzo. Et ce n’est pas du tout étonnant ! Pendant plus de cinquante ans, Uderzo a diverti les Français. Que dis-je… partout en Europe et ailleurs, avec ses illustrations du mythique Astérix. Le petit village, peuplé d’irréductibles Gaulois, fait partie intégrante de la culture française ; mais ne vous trompez pas, les autres pays européens le portent aussi dans leur cœur.

C’est d’ailleurs le cas en République tchèque et en Slovaquie. Pourtant, les aventures d’Astérix n’ont pas toujours été disponibles là-bas. La BD iconique n’est arrivée en Tchécoslovaquie qu’en 1976, soit 17 ans après sa première publication en France. Et les Tchécoslovaques se sont pris d’affection pour elle, très vite. Par exemple, mon grand-père est un grand passionné d’Astérix. Quand c’était possible, il achetait plusieurs tomes en version originale, dans le but d’améliorer son français, qu’il a appris en autodidacte. Et quand j’ai commencé à apprendre la langue de Molière, il m’a légué toute sa collection d’Astérix. Et je les ai tous lu… dans le cadre du cours de français bien sûr.


Même si Astérix, aussi bien en tant que bande dessinée qu’au cinéma, est très connu ici, ses auteurs le sont beaucoup moins. Le décès d’Uderzo a bien sûr été relevé par les grands médias tchèques, mais son nom n’est pas si connu que cela dans le pays, surtout chez les gens non francophones.

Crédit photo : Astérix® – Obélix® – Idéfix® / © 2020 Les Éditions Albert René / Goscinny – Uderzo


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *