Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Programme musical

16:00 18:00

Background

Covid-19 : les grands singes menacés

Written by on 2 avril 2020

Une lettre signée par 25 experts a été publiée dans la revue Nature pour alerter sur la situation des grands singes. Pourquoi ? Parce que ces primates, pour beaucoup d’entre eux déjà menacés de disparition, pourraient contracter comme nous le Covid-19. Et cela pourrait précipiter la mort des derniers représentants de leur espèce. Pour en savoir plus Robin Lemoine, journaliste de l’académie Euradio a contacté, Sabrina Krief, professeure au Museum National d’histoire Naturelle.

Les grands singes sont cette espèce de primates, qui sont très proches de nous génétiquement. D’un point de vue évolutif, ils sont sensibles à beaucoup de maladies auxquelles les humains sont aussi sensibles. Ce qui les rend encore plus vulnérables c’est le contexte actuel dans lequel ils vivent aujourd’hui. Puisqu’ils vivent uniquement en forêt tropicale, qui est en train de disparaître à toute vitesse. Ça les contraint à être de plus en plus souvent en contact avec les humains.

Ce coronavirus tout particulièrement n’a pas de preuve en milieu naturel, cependant il y a des études expérimentales qui ont infecté des macaques, qui ne sont pas des grands singes. En condition expérimentale, on leur a inoculé le coronavirus II, responsables du covid 19. Ces études ont montré que les macaques pouvaient par la suite excréter du virus. Donc ce passage entre espèces semble possible.

En Europe, les grands singes qu’on peut voir sont présents dans des zoos ou dans des parcs, actuellement fermés au public. Mais ils doivent encore être nourris et soignés. Donc les soigneurs doivent prendre d’importantes mesures pour respecter les mesures barrières, comme se laver les mains et si possible porter des masques.

Ça m’inquiète énormément de savoir que les grands singes puissent être touchés par un virus de cette nature quand on voit la contagiosité. Non seulement parce que ça peut contribuer à leur disparition, mais aussi parce que, comme nous, ils pourraient être porteurs sains. Prendre le risque de les exposer et de les contaminer nous fait courir à nous aussi un risque supplémentaire.

En plus de ces mesures pour protéger les grands singes, l’Union internationale pour la conservation de la nature a édicté de nouvelles recommandations : auparavant, les humains devaient respecter une distance de 7 mètres au moins avec les grands singes, elle est désormais portée à 10 mètres. Et tout individu malade ou ayant été en contact avec une personne malade au cours des 14 derniers jours ne doit pas être autorisée à approcher des grands singes.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *