Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Background

« Remettre les inégalités au centre des préoccupations »

Written by on 3 avril 2020

Face à la pandémie et à ses conséquences, le GEE, (Groupe Européen d’éthique des sciences et des nouvelles technologies) a publié une déclaration cette semaine. Il y est question des leçons à tirer de la crise et des pistes possibles pour éviter qu’elle ne se reproduise, sur le plan des valeurs mais aussi sur des points précis comme l’utilisation des données personnelles

Anne Cambon-Thomsen est directrice de recherche au CNRS et membre du GEE.

“Remettre les inégalités au centre des préoccupations”, c’est à la fois le constat obligatoire de la situation actuelle et la première résolution à suivre pour l’Union Européenne.

Le repli sur chaque état et ses propres prérogatives c’est un réflexe et un danger alors que la coopération peut être plus efficace pour faire face à cette pandémie. On ne peut pas se fonder sur des frontières. L’union européenne, telle qu’elle est pour le moment, n’est pas peut-être suffisamment préparée pour faire face en solidarité et en coopération à ces événements qui sont mondiaux et auxquels on ne peut faire face de façon efficace, qu’en coopérant les uns avec les autres.

Mettre tout en oeuvre pour utiliser les technologies qu’on a pour sauver des vies, mais pas au prix de ce qu’on appelle nos valeurs et nos droits fondamentaux et notamment par rapport à la vie privée. Notre règlement général à la protection des données, qui autorise des exceptions, notamment en cas de crise sanitaire, est quelque chose qui est commun à tous les états de l’Union Européenne.

Faire une analyse pour savoir comment on en arrive à des situations qui paraissent insupportables et en tous cas à des degrés d’impréparation et de non coopération. Le fait que l’Union européenne existe donne cette capacité de pouvoir faire cette analyse et revoir un certain nombre de choses : les modèles économiques, certainement, les priorités des états, les compétences, les valeurs d’équité, de dignité, de solidarité dans un certain nombre de politiques, ne sont plus montrées comme étant le centre et le moteur.

Mettre les inégalités au centre des préoccupations, ça fait partir du message fort de cette déclaration.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *