Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Programme musical

15:00 16:00

Background

Confinement : pesticides au plus près des habitants

Written by on 15 avril 2020

C’est passé presque inaperçu en plein confinement : le ministère de l’agriculture autorise l’assouplissement des règles d’épandage de pesticides. Au plus près des habitations donc. Inacceptable pour l’association Eaux et rivières de Bretagne.

Dominique le Goux est chargée de mission pesticides pour Eaux et rivières de Bretagne : “Depuis la fin décembre 2019, il existe des distances limites de pulvérisation de pesticides à proximité des habitations. Il est possible de réduire ces distances par le biais d’une charte entre utilisateurs et riverains. Ils peuvent réduire la distance de moitié, passant de 10 à 5 mètres par exemple.

Ces distances étaient déjà très insuffisantes pour nous. Mais là en plus, en plein confinement, alors que les enfants sont dans les maisons et jouent dans les jardins, il a été décidé de réduire ces distances de moitié. Comme si une charte existait, comme si cela avait été signé et accepté. Alors qu’il n’y a eu aucune concertation.

Les personnes vulnérables ont la double peine : elles sont confinées chez elles et n’ont pas d’autre choix que de recevoir ces pulvérisations de pesticides, et en plus, elles n’ont pas pu faire entendre leur voix comme c’était prévu dans la loi.”

Occasion ratée pour une nouvelle règlementation

En février, Eaux et rivières de Bretagne avait déjà déposé un recours devant le Conseil d’Etat. Elle se demande maintenant comment agir juridiquement contre ces nouvelles dérogations. Et propose des solutions.

Il existe des distances différentes de pulvérisation à proximité des écoles. Aujourd’hui les écoles sont vides, les enfants à la maison. Donc on pourrait imaginer par exemple appliquer les distances des écoles près des habitations. A minima pendant le confinement.”

L’Allemagne et la Slovénie imposent déjà de longue date des distances minimum entre l’épandage pesticides et les habitations, en plus de procédés anti-dérives.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *