Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

LES EXTRAS

17:00 20:00

Background

Droit à l’IVG : les Polonaises confinées se battent pour le conserver

Written by on 17 avril 2020

En Pologne, la question de l’avortement est encore un sujet de débat très tendu. Et ce, depuis plusieurs années. La proposition de loi pour interdire totalement l’IVG a déjà déclenché la colère des Polonaises, en 2016, puis de nouveau en 2018. Elle a finalement été gelée temporairement. Néanmoins, ce texte est ressorti des cartons récemment. Et les Polonais ont dû trouver de nouveaux moyens créatifs de s’y opposer même en plein confinement. 

Natasza Quelvennec, de l’association Défense de la démocratie en Pologne, nous en dit plus.

“La loi prévoit de rendre impossible l’avortement pour des raisons pathologiques liées au fœtus, qui représentent 95% des avortements légaux en Pologne actuellement. Il y a eu plusieurs protestations, notamment dans les grandes villes du pays, où les manifestants, principalement des femmes, défilaient avec des masques sur la bouche. Il y a eu aussi des protestations en voiture et à vélo. À Varsovie, elles ont notamment bloqué un rond-point central de la ville. Mais bien sûr, les plus grands rassemblements de personnes ne sont pas autorisés, donc cela n’a pas été possible de rendre cette protestation massive. Et ceux qui ont protesté, se sont fait réprimandés par la police.”

Outre la Pologne, seuls Malte et le Vatican disposent de lois ouvertement anti-IVG. Mais d’autres pays d’Europe ont des législations qui rendent l’avortement contraignant. Par exemple en Allemagne, jusqu’à l’année dernière, une loi interdisait aux médecins de mentionner sur leur sites qu’ils pratiquaient l’IVG. Le changement de loi récent fait figure de compromis : les médecins peuvent désormais publier ouvertement le fait qu’ils pratiquent l’IVG mais ils n’ont toujours pas le droit de fournir d’informations complémentaires sur le sujet.

Crédit photo : Ogólnopolski Strajk Kobiet


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *